SenCaféActu du 03 Janvier 2022

1- Affaire des 94 milliards : Les nouvelles révélations de Seynabou Ndiaye Diakhaté

L’affaire dite des 94 milliards avait fait l’objet d’un rapport d’enquête transmis au procureur. Le juge d’instruction à qui on avait confié le dossier avait, par la suite, refusé d’ouvrir une information judiciaire. Interrogée sur l’attitude de son collègue, la présidente de l’Ofnac estime que c’est son droit le plus absolu. Il n’y a aucune violation des textes en l’espèce. « Le juge d’instruction est dans son droit de refus d’informer à condition qu’il motive sa décision. Je l’ai fait en tant que juge. Mais pour ce dossier, je ne sais pas quelle a été la motivation du juge pour refuser d’informer et la motivation de la Chambre d’accusation pour confirmer la décision du juge d’instruction », renseigne-t-elle.

Seynabou Ndiaye Diakhaté de rappeler que les membres de l’Ofnac sont tenus par deux principes : ‘’le secret de l’enquête qui nous interdit de divulguer le contenu du dossier et le principe de la présomption d’innocence, universellement connu’’. « Il suffit donc de dire que telle personne a été poursuivie dans un tel dossier ou telle personne a été interrogée à l’Ofnac pour que cette présomption d’innocence se transforme en présomption de culpabilité. C’est tout ça qui m’interdit à parler du contenu. Mais le rapport a été bel bien déposé au niveau du procureur de la République », a-t-elle indiqué.

En octobre 2018, en conférence de presse, Ousmane Sonko avait accusé Mamour Diallo, le directeur des domaines de la République du Sénégal d’avoir détourné 94 milliards de francs CFA lorsqu’il gérait un dossier lié à un titre foncier. En clair, il s’agit d’un vieux contentieux entre des familles de la communauté léboue et l’Etat au sujet d’un terrain à Rufisque. L’Ofnac avait dépos sur la table du procureur de la République son rapport consacré à cette affaire. (Avec Seneweb)

2- Journée de collecte internationale YAW : 231 millions FCFA mobilisés ce dimanche

La coalition Yewwi Askan Wi a organisé ce dimanche 02 janvier 2022 une « Journée de collecte internationale » en vue de la campagne électorale pour les Locales du 23 janvier 2022. 

Sous la houlette de Ousmane Sonko qui diffusait ladite collecte en direct sur sa page Facebook, les militants et sympathisants du Sénégal et de la diaspora ont contribué à hauteur de 231 millions FCFA. 

À noter que la collecte n’est pas encore terminée. (Pressafrik)

3- Port de Ndayane : Macky Sall pose la première pierre ce lundi

La pose de la première pierre du Port de Ndayane aura lieu le lundi 03 janvier 2021, sur le site. La cérémonie sera présidée par le président de la République du Sénégal, Macky Sall. Il aura à ses côtés le Directeur général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Béye.

Le port de Ndayane sera construit sur une superficie de 1200 ha. La première phase dudit projet, d’un coût de 448 milliards de francs Cfa soit 840 millions de dollars, sera réalisée par le groupe émirati Dubaï port world.

Cette infrastructure sera l’extension du terminal à conteneurs du port de Dakar géré par Dubaï Port World. (Xalima)

4- Détournements au Sénégal : Choqué, l’économiste Moubarack Lo réclame des sanctions sévères contre les auteurs

Moubarack Lo se dit choqué par les détournements au Sénégal. La solution du directeur général du Bureau de prospective économique au Secrétariat général du gouvernement est convaincu qu’il faut sévèrement sanctionner les auteurs. Il ajoute qu’il faut aussi verrouiller les procédures de décaissement de l’argent dans les entreprises ou institutions.

Faire cesser les détournements dans le pays. C’est la volonté de l’ingénieur statisticien et économiste. “Le Sénégal a une administration qui a suffisamment d’expérience et d’expertise pour pouvoir connaitre toute la source des scandales. Aujourd’hui, il faut absolument renforcer les garde-fous pour que les scandales ne puissent pas se produire facilement. Et quand ils se produisent, malgré tout, qu’on les déniche et qu’on les sanctionne durement parce que c’est inacceptable. Au moment où on se bat pour répondre à la demande sociale des populations rurales, semi-urbaines, urbaines, que certains se permettent de faire des détournements. C’est inacceptable dans un pays comme le Sénégal avec le niveau d’administration publique qu’il a aujourd’hui“, a-t-il dénoncé dans l’émission, “Remi Ménage” de ce dimanche 2 janvier.

Le directeur général du Bureau de prospective économique au Secrétariat général du gouvernement estime qu’il faut sanctionner. Et dire que s’il y a la tolérance, d’autres peuvent être amener à contourner ces dispositifs de contrôle pour aller détourner de l’argent. “Donc, il faut un travail de prévention à travers les textes, les dispositions de contrôle et de sanction“, a-t-il notamment conclu. (Avec Senego)

5- Encore des vols d’Air Sénégal retardés : Des passagers désemparés crient leur déception

La compagnie Air Sénégal ne finit pas de décevoir. Le lot de frustration et de déception continue de couler. Les vols à destination de Milan, de Barcelone, de Cotonou-Douala-Libreville du 2 janvier ne pourront pas décoller. La compagnie sénégalaise sera, ainsi, obligée de prendre en charge les passagers en transit. Cependant pourra-t-elle juguler toutes les conséquences que ces perturbations vont engendrer au niveau des différents clients ? Une question qui reste sans réponse. 

En effet, des passagers qui ont joints PressAfrik étalent leur amertume et ne finissent pas de crier leur désarroi. « Mon business est hypothéqué parce que j’avais un rendez-vous crucial avec des partenaires pour la relance de mon entreprise », a déclaré le jeune entrepreneur qui était en partance pour Libreville. 

D’autres qui doivent reprendre le travail vont accuser du retard et risquent un licenciement où des sanctions administratives. « Tout ça à cause d’une compagnie aérienne qui n’a aucun sens de la gestion du portefeuille client, qui ne respectent aucun de ses engagements vis-à-vis de ses clients », a souligné une dame sous le couvert le de l’anonymat. (Avec Pressafrik)

À DÉCOUVRIR

6- Actu internationale

• Soudan : Démission du Premier ministre Abdallah Hamdok

L’économiste onusien devenu Premier ministre du Soudan Abdallah Hamdok a annoncé sa démission ce dimanche 2 janvier 2022 dans la soirée, après une nouvelle journée de manifestation durant laquelle au moins trois personnes ont été tuées. Hamdok était revenu au pouvoir il y a moins de deux mois, dans le cadre d’un accord politique conclu avec les militaires.

Il a finalement annoncé dimanche sa démission, dans un discours télévisé à la nation. « J’ai tenté de mon mieux d’empêcher le pays de glisser vers la catastrophe, alors qu’aujourd’hui il traverse un tournant dangereux qui menace sa survie […] au vu des conflits entre les composantes (civile et militaire) de la transition […] Malgré tout ce qui a été fait pour parvenir à un consensus […] cela ne s’est pas produit », a-t-il notamment expliqué. (Rfi)

• Washington répondra « énergiquement » si la Russie envahit l’Ukraine, réitère la Maison Blanche

Le président américain Joe Biden a réitéré son soutien à l’Ukraine lors d’un entretien téléphonique avec son homologue Volodymyr Zelensky ce dimanche, a indiqué la Maison Blanche.

« Le président Biden a dit clairement que les États-Unis et ses alliés répondront énergiquement si la Russie envahit davantage l’Ukraine », peut-on lire dans ce communiqué de la porte-parole de la présidence, Jen Psaki.

Et d’ajouter que Joe Biden avait manifesté son soutien aux efforts diplomatiques, notamment aux discussions prévues les 9 et 10 janvier à Genève entre des responsables américains et russes de haut niveau.

« Nous apprécions l’indéfectible soutien à l’Ukraine » exprimé par les États-Unis, a réagi le président Zelensky sur Twitter. « Nous avons évoqué les actions conjointes de l’Ukraine, des États-Unis et de ses partenaires pour maintenir la paix en Europe et éviter une aggravation de la situation », ajoute le numéro un ukrainien. (Avec RFI)

Echanges de tirs entre Israël et Gaza

L’armée israélienne a bombardé des positions du Hamas dans le sud de la bande de Gaza après des tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne, ont indiqué ce dimanche des sources sécuritaires et l’armée israélienne. (Avec RFI)

7- Actu Sports

• Koulibaly a repris les entrainements

A l’écart lors des précédents galops, Kalidou Koulibaly, blessé en club début décembre, a repris les entraînements. Le défenseur de Naples a participé pleinement à la séance de ce samedi 1 janvier 2022. Emedia a fait le constat hier, lors du 5e galop d’entrainement des Lions.

• CAN 2021 : Edouard Mendy et Sadio Mané rejoignent le rassemblement des Lions

Peu après l’éclatante rencontre entre Chelsea et Liverpool, Edouard Mendy et Sadio Mané ont pris la direction du Sénégal.

Adversaires aujourd’hui, coéquipiers et amis pour toujours. Confrontés ce dimanche après-midi, lors du haletant Chelsea – Liverpool en Premier League (2-2), Edouard Mendy et Sadio Mané se sont envolés direction le Pays de La Terranga peu après la rencontre.

Le portier et l’attaquant des Lions rejoignent ainsi le rassemblement de l’Equipe Nationale du Sénégal pour compléter la liste des joueurs convoqués par Aliou Cissé pour la CAN 2021, puisqu’un nombre de 17 joueurs était déjà présent à Dakar depuis quelques jours. (Avec Wiwsport)

• Ligue 1 : Les résultats de la 7e journée

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess