SenCaféActu du 13 Juillet 2022

1- Yewwi Askan Wi: Serigne Mansour Sy Djamil quitte la coalition et appelle à ne pas voter YAW

Bes du Ñakk déclare officiellement avoir quitté la coalition Yewwi Askan Wi (YAW). Une mauvaise nouvelle pour Ousmane Sonko et Cie. Dans un communiqué parcouru, ce mardi 12 juillet, le Directoire national de cette formation politique dirigée par Serigne Mansour Sy Djamil a informé que c’est à la suite d’une réunion tenue, hier lundi 11 juillet, en leur siège, pour se prononcer sur la situation politique à la veille des élections législatives dont la campagne vient de démarrer le 10 juillet 2022, que des résolutions ont été prises.

Motivant leur décision, Bes Du Ñakk a cité l’élimination des militants de Bes Du Ñakk dans la confection des listes départementales de la coalition Yéwi Askan Wi (YAW), la disqualification de la liste nationale du fait de l’amateurisme des personnes chargées de l’établissement des listes des candidats de la coalition YAW. Ce, en sus de la non-prise en compte du poids électoral de Bes Du Ñakk dans l’établissement des listes départementales dans des localités où Bes Du Ñakk serait suffisamment représentatif pour mériter d’y figurer notamment : Dakar, Pikine, Rufisque, Dagana, Louga, Kébémer, Nouakchott, et l’Afrique du Nord. Les prises de décisions unilatérales au sein de YAW par un groupuscule de leaders parmi la trentaine que compte la Coalition YAW sont également passées par là. 

2- Affaire de la « Force spéciale » : Le père de Pape Mamadou Seck fait des révélations, Amy Dia de Pastef Guediawaye arrêtée

« Nous sommes très inquiets. Depuis que mon fils a été placé en garde à vue, ni sa mère ni moi n’avons été en mesure de le voir ou de lui parler. Nous avons vécu un calvaire inouï jusqu’à ce que j’apprenne qu’il a été transféré au niveau du pavillon spécial Le Dantec. Il doit faire là-bas entre 3 et 4 jours. À la veille de la Tabaski, on nous dit, via les réseaux sociaux, que Pape Modou est mort. Quelques heures plus tard, on nous annonce qu’il s’est évadé. On ne sait pas s’il est allé se jeter dans la mer ou se donner la mort par pendaison. Pape Modou Seck n’est pas un homme violent. Même pour son mouton, c’est moi qui l’égorge en son nom. Il n’ose même pas égorger un coq. Les témoignages de ses amis sont unanimes à dire que c’est un homme correct, discret et timide… S’il n’est pas mort qu’on le libère. S’il est mort, je me contenterai de l’inhumer. »

À l’état actuel des choses, le père de Pape Mamadou Seck souhaite qu’on l’édifie pour de bon. « Les enquêteurs sont venus fouiller chez lui et ils n’ont trouvé aucune arme. » Il poursuit : « Je veux que cette affaire soit tirée au clair. S’il est coupable, qu’on le juge. S’il n’est coupable de rien, qu’on le laisse retrouver sa famille, ses enfants, son épouse. Celle-ci m’a dit tenir de son mari qu’il n’est mêlé en rien dans cette affaire… »

Un autre élément de Pastef a été arrêté par la police, hier au quartier Sam Notaire de Guediawaye. Amy Dia, 53 ans, a été arrêtée à la suite à une délégation judiciaire du juge du 2eme cabinet.

3- Air Sénégal – Limogeage de Ibrahima Kane : El Hadji Badara Fall prend les commandes

Air Sénégal a un nouveau patron, en la personne de El Hadji Badara Fall. Ce dernier prend les commandes de la compagnie aérienne Sénégalaise, en remplacement d’Ibrahima Kane. Une réunion d’urgence du Conseil d’Administration de ladite compagnie, ce mardi 12 juillet 2022, en a décidé ainsi. Une décision qui prendra effet à la fin de ce mois, informe Seneweb.

Les derniers incidents survenus avec la compagnie Air Sénégal, a fini par emporter le désormais ex Directeur Général Ibrahima Kane.

4 Tour de campagne : L’itinéraire des 8 listes pour ce mercredi 13 juillet 2022

Les partis ou coalition de partis en compétition pour les élections législatives de 2022 continuent à sillonner le territoire national pour pêcher aux voix.

La coalition BuntBi qui a fait sa déclaration dans les locaux de la Rts, fera demain des visites de proximité dans la capitale sénégalaise. 

Le coordonnateur de la coalition Aar Sénégal sera, avec son équipe à Diaobé, Vélingara avant de terminer à Kolda.

Une journée chargée attend Pape Djibril Fall et le mouvement les serviteurs/MPR. Ils sont attendus par les militants à Kaolack, Sokone, Toubacouta, Karang, Passy, Djilor et Foundiougne.

La coalition Wallu Sénégal qui était ce mardi à la place Soweto va se rendre  à Mbacké où elle tiendra un meeting. Quant au Dr Diallo de la coalition Natangué Askan Wi, il prévoit pour sa part, une rencontre d’échanges avec les investis du département de Guédiawaye.

La coalition Bokk Gis-Gis  Liguey fera une déclaration. Benno Bokk Yakaar sera toujours dans le Nord du Sénégal. Elle quitte Saint-Louis pour se rendre à Ross Béthio, Rosso, Richard Toll, Dagana et Ndioum.

La coalition Yewwi Askan Wi prévoit des activités à Rufisque et Yeumbeul Nord. (Dakaractu)

 5- Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly prévient : « Que Macky sache qu’il ira en prison un jour ! »

« La prison est dure ! ». Cette phrase est de Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, élargi le 8 juillet de prison. Déplorant les difficiles conditions de vie en détention, ce député de la législature sortante a décidé d’aider ses anciens camarades détenus. Lors d’une rencontre organisée à Mbacké et transmise par Dakaractu, il a aussi regretté les longues détentions préventives. 

« Il y a des personnes qui sont emprisonnées depuis 5 ans alors qu’elles sont innocentes. Elles n’ont commis aucun délit ou crime et elles ne sont pas toujours jugées. Leurs familles ne savent plus à quel saint se vouer. Ainsi, j’ai pris l’engagement de commettre 30 avocats pour ces dernières. Je vais les faire sortir de prison après les élections législatives », a plaidé Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly. Imputant plusieurs incarcérations au Président de la République, l’ancien parlementaire en donne une justification. « Macky Sall n’a jamais été placé sous mandat de dépôt, c’est pourquoi, il envoie qui il veut à la citadelle du silence. Mais qu’il sache qu’il ira un jour en prison », a averti la tête de liste de l’Alliance Wallu-Yewwi à Mbacké. Tout en soutenant : « On m’a envoyé en prison dans le seul but de combattre Touba ».

Le marabout-politicien a été arrêté pour les faits d’offense au Chef de l’Etat, de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation. Déféré au parquet par la Division spéciale de cybersécurité, le vendredi 10 juin dernier, il avait obtenu son ticket d’entrée en prison, le même jour. Les propos incriminés, qui lui ont valu sa détention, ont été tenus en direction du Président de la République Macky Sall, lors du rassemblement organisé par la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) à la place de la Nation.

À DÉCOUVRIR

6- Actu internationale

• La Côte d’Ivoire demande au Mali de libérer « sans délai » ses militaires

Les autorités ivoiriennes ont demandé ce mardi 12 juillet au Mali de libérer « sans délai, les militaires ivoiriens injustement arrêtés », renseigne Rfi. Bamako accuse les 49 soldats d’être des « mercenaires » venus déstabiliser la transition. Abidjan dément fermement.

• Bénin : Le président de la Cour constitutionnelle Joseph Djogbénou démissionne

Le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou, a annoncé ce mardi 12 juillet sa démission. Ce très proche du chef de l’État béninois Patrice Talon va atterrir dans un des deux grands partis politiques de la majorité, à six mois des élections législatives du 8 janvier 2023, informe Rfi.

• Génocide des Tutsis : L’ex-préfet rwandais Laurent Bucyibaruta condamné à 20 ans de prison

Plus de 28 ans après l’extermination des Tutsis au Rwanda, l’ancien préfet rwandais a été condamné ce mardi 12 juillet par la cour d’assises de Paris à vingt ans de réclusion criminelle pour complicité de génocide.

7- Actu sports

• Chelsea : Kalidou Koulibaly, ce sera jusqu’en 2027 et le double de salaire !

Le défenseur sénégalais de Naples est très proche de s’engager avec Chelsea. Il signerait jusqu’en 2027 et devrait voir son salaire revu au double.

Kalidou Koulibaly n’est plus qu’à quelques encablures de Chelsea. Après huit saisons passées au Napoli, le défenseur international sénégalais serait très proche de changer d’air et sa destination devrait être l’Angleterre, chez les Blues. Les pensionnaires de Stamford Bridge seraient en train de finaliser le transfert avec Naples.

Au-delà de l’aspect sportif qui relèverait véritablement un nouveau challenge, l’ancien joueur de Genk devrait également toucher le jackpot à Londres. D’après les informations du gourou des transferts reprises par Wiwsport, le journaliste italien Fabrizio Romano, le Champion d’Afrique s’est mis d’accord avec Chelsea, où il toucherait 10 millions d’euros.

Ceci dit donc que Kalidou Koulibaly gagnerait désormais presque le double de salaire qu’il perçoit actuellement à Naples (6,5 millions d’euros par an). En attendant, Chelsea devra poursuivre les négociations avec le club napolitain, alors qu’un accord entre les deux formations devrait être trouvé autour de 38 millions d’euros.

• Mercato des Lions – Gueye, Diallo, Ciss, Kouyaté, Aliou Cissé espère une solution d’ici septembre …

Actuellement en vacances en France, Aliou Cissé s’est entretenu avec RFI sur l’actualité de l’Equipe Nationale du Sénégal. Elle est marquée par le mercato des Lions. Beaucoup sont actuellement sans club à l’image de Saliou Ciss ou Cheikhou Kouyaté. D’autres sont poussés vers la sortie, c’est le cas de Gana Gueye et Abdou Diallo. Le sélectionneur souhaite un dénouement rapide de la situation.

• Mbaye Badji nommé entraîneur de Teungueth FC

El Hadji Mbaye Badji a été le nouvel entraîneur de Teungueth FC (Ligue 2, Sénégal) pour trois ans en remplacement de Youssouph Dabo. L’annonce a été faite par le club rufisquois, lundi soir, sur son compte Twitter visité par Wiwsport.

La Rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess