SenCaféActu du 13 Juin 2022

1-Actes contre nature, pédophilie, association de malfaiteurs, viols répétés sur mineurs : Serigne Assane Mbacké « Khelcom » et son réseau de prédation cerné

L’affaire va faire beaucoup de bruits, les jours à venir. Depuis vendredi soir, le conférencier religieux est en garde à vue en même temps que Baba Hamady Sow, un de ses proches mais aussi Abdourahmane Lo, réceptionniste à l’hôtel Nina et Khadim Samb dit « Dimbori », chanteur religieux.

Selon Libération, O.D 16 ans et H.T, 17 ans, ont détaillé aux enquêteurs comment ils étaient violés puis transformés en esclaves sexuels par des prédateurs homosexuels. Face aux aveux des autres mis en cause, Serigne Assane Mbacké « Khelcom » se confesse et jure avoir été « mystiquement » par le nommé T.S.

« J’ai essayé de me soigner partout, même en Gambie. J’ai fait toutes les prières pour freiner mes pulsions envers les jeunes. Je suis conscient de la gravité de mes actes et je demande pardon », a-t-il dit aux policiers. Khadim Samb dit « Dimbori » avait déjà fait cinq ans de prison pour les mêmes faits. Comment une journée de sensibilisation, organisée dans une école, a ouvert la boîte de Pandore.

2- Déficit de personnel judiciaire : « Au Sénégal on n’a même pas 600 juges alors que… »

C’est un secret de polichinelle. Le secteur judiciaire sénégalais souffre d’un déficit criard de personnel. Les chiffres avancés par le juriste, Ibrahima Kane, invité de l’émission Objection de ce dimanche sur Sud Fm repris par Seneweb, font froid dans le dos : moins de 600 juges pour plus de 17 millions de justiciables sénégalais.

« Le système judiciaire qu’on a n’est même pas capable de gérer les problèmes juridiques qui se posent dans la société. Aujourd’hui, ici au Sénégal, on n’a même pas 600 juges », confie-t-il. Alors que, ajoute Kane, « d’après le document de politique sectorielle de la justice, on devrait en avoir le triple ». À l’en croire, il en est de même pour les greffiers et le reste du personnel judiciaire.

« Il y a une loi qui dit que toute personne arrêtée doit avoir un avocat. Le Sénégal n’a pas 600 avocats imaginez alors le nombre de dossiers qu’ils traitent en même temps. Ce sont les mêmes qui font Dakar Mbour, Diourbel et autres. C’est-à-dire que mêmes les actes que les policiers et juges vont poser, seront des actes nuls parce que l’Etat ne s’est pas donné les moyens pour assurer le bon fonctionnement du service public de la justice », tranche-t-il.

En effet, d’après des études, un magistrat affecté à Dakar gère en moyenne près de 200 dossiers. Une situation qui déteint sur toute la chaîne judiciaire et est à l’origine des longues détentions préventives qui sont la cause directe de la surpopulation carcérale au Sénégal.

3- Non invité à la fête du titre du Casa Sports, Ousmane Sonko dément Seydou Sané et s’explique

Champion du Sénégal depuis la précédente journée, le Casa Sports a reçu le titre ce dimanche en marge de la dernière journée contre Guédiawaye FC. Non invité à l’événement, le maire de Ziguinchor Ousmane Sonko s’explique.

Ousmane Sonko a confirmé qu’il n’était pas présent au stade Alioune Sitoé Diatta pour la simple raison qu’il n’a pas été invité. « Je n’étais pas au stade, parce que tout simplement je n’ai pas été invité. Je crois qu’ en tant que maire de Ziguinchor et responsable de cette ville, je ne peux pas participer à des événements où je n’ai pas été invité ».

Le maire a profité de l’occasion pour démentir Seydou Sané président du Casa Sports et membre de l’Apr qui avait annoncé son invitation. « Sedou Sané ne vous a pas donné la bonne information. C’est pas vrai, il ne m’a pas invité et je le défi d’ailleurs à le prouver. Je n’ai pas reçu de coup de fil, ni d’invitation par écrit. », a déclaré le maire au micro de Seneweb en marge de sa visité à Boundodi.

4- Affaire Boffa bayotte : Le tribunal de Ziguinchor rend son verdict ce lundi

Le délibéré de la tuerie de Boffa-Bayotte est attendu ce lundi. Le Tribunal de grande instance de Ziguinchor, au sud du Sénégal, va rendre son verdict dans cette affaire qui date de janvier 2018.

Il faut noter que la réclusion criminelle à perpétuité a été requise contre René Capin Bassène, Omar Ampoi Bodian, le chef rebelle César Atoute Badiate (jugé par contumace) et dix autres accusés par  l’avocat général qui a eu la main lourde contre les prévenus dans ladite affaire. 

De son côté, la défense qui a tenté de démonter les éléments du maître des poursuites a requis la relaxe pure et simple des prévenus pour défaut de preuves suffisantes, informe Pressafrik.

Le 6 janvier 2018, 13 jeunes ramasseurs de bois, ont été tués dans la forêt de Boffa Bayotte. L’affaire avait ému l’opinion et porté un coup d’arrêt à la longue période d’accalmie notée en Casamance.

5-Affaire Sweet Beauty : Les avocats de Sonko obtiennent l’audition du « capitaine » Seydina Oumar Touré

Les avocats de Sonko avaient adressé une première requête au magistrat le 8 avril dernier. Ils reviendront à la charge le 10 mai, joignant à leur demande une série de sept questions à l’attention de l’ex-gendarme. Le parquet s’était opposé à l’audition du « capitaine Touré », mais le juge vient de donner son aval.

D’après Enquête, qui donne l’information dans son édition de ce lundi, Seydina Oumar Touré sera entendu par le Doyen des juges comme demandé par les avocats de Sonko. Ces derniers, souligne le journal, veulent savoir, notamment, si l’ex-gendarme a subi des pressions dans le cadre du traitement de l’affaire Sweet Beauty et dans quel état physique se trouvait Adji Sarr lorsqu’elle s’est présentée à la Section de recherches pour la première fois.

6- Actu internationale

À DÉCOUVRIR

• Mali : Le colonel Goïta crée une commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution

Dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 juin, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a signé un décret portant création de la commission de rédaction de la nouvelle constitution, informe Rfi. Les membres de cette commission qu’il va nommer vont travailler sous son autorité pour présenter un avant-projet de loi portant constitution du Mali « dans le cadre de la refondation ».

• Législatives : La coalition de Macron l’emporte de seulement 21.442 voix sur l’alliance de gauche (résultats définitifs)

La coalition autour d’Emmanuel Macron et l’alliance de gauche Nupes sont arrivées à quasi égalité dimanche 12 juin lors du premier tour des élections législatives, avec 21.442 voix d’avance seulement pour Ensemble!, selon les résultats du ministère de l’Intérieur. L’alliance macroniste a remporté 25,75% des voix et la Nupes autour de Jean-Luc Mélenchon 25,66%, renseigne Rfi.

• Burkina Faso : Une attaque dans le Nord fait plusieurs morts et des milliers de déplacés

Au Burkina Faso des hommes armés ont attaqué les populations de Seytenga, près de la frontière avec le Niger dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 juin, ressemblant fort à des représailles et qui fait suite à une attaque contre la brigade de gendarmerie de cette commune jeudi 9 juin. Aucun bilan officiel n’est pour le moment disponible mais plusieurs sources parlent de dizaines de morts. Des unités d’intervention ont été déployées sur la zone, selon le porte-parole du gouvernement, rapporte Rfi.

7- Actu sports

• La saison de Ligue 1 clôturée en beauté, à Ziguinchor

La saison de Ligue 1 a été clôturée en beauté, ce dimanche, à Ziguinchor, à l’occasion du match Casa Sports-Guédiawaye FC (1-2). Déjà sacré champion du Sénégal avant la fin du championnat, le Casa a reçu son trophée des mains du président de la Ligue pro, Djibril Wade et devant plusieurs acteurs du football dont Aliou Cissé, le sélectionneur national.

• Coupe du Sénégal : Génération Foot place deux équipes en finale

L’académie Génération Foot joue les finales de la coupe du Sénégal cadette (U17) et junior (U20), renseigne Seneweb.

Les cadets grenats ont humilié (8-0) ce dimanche matin à Deni le club de Guelewars.

Le soir, les juniors se sont défaits de Dakar Sacré Cœur (1-0) au terme d’un match à haute intensité. 

GF fera face à Diambars en catégorie U20 tandis que les U17 devront encore patienter pour connaître leur prochain adversaire puisque l’affiche de l’autre demi-finale n’est toujours pas connue. 

Oslo, académie déjà qualifiée, attend le verdict de la réserve entre Yewwu de Kaolack et  Almamy de Saint-Louis pour espérer défier GF dans la catégorie 

Pour rappel, les Kaolackois ont déposé une réserve après avoir perdu sur le terrain contre les Saint Louisiens.

La date des finales de la petite catégorie n’est toujours pas fixée.

• Finale Coupe Saint Michel : Ce sera As Douanes vs Jeanne d’Arc !

Les équipes finalistes de la Coupe Saint Michel sont connues. Ce sera JA vs As Douanes. Les deux clubs ont décroché leurs tickets ce dimanche en battant respectivement l’USO (74-49) et DUC (76-69), informe Senego.

Les 1/2 finales de la Coupe Saint Michel se sont jouées ce dimanche au stadium Marius. 02 matchs chocs au menu : JA vs USO et AS Douane vs Duc.

Dans le premier match, la Jeanne D’arc s’est baladée devant les Ouakamois (74-49) alors que les Gabelous se sont défaits du Dakar Université Club (76-69). Les deux vainqueurs vont ainsi jouer la 47ème édition de ladite compétition qui se jouera le 18 juin prochain.

La Rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess