SenCaféActu du 18 Juillet 2022

1- Décès de François Mancabou : La DIC démarre l’enquête avec l’audition des témoins et du personnel soignant, L’ONDH condamne la sortie du procureur et avertit sur la vidéo de 13 mn

Le dossier de François Mancabou s’emballe avec le démarrage des enquêtes de la DIC. Selon l’Obs, les premières auditions ont été faites avec les témoins sur les derniers moments du défunt et les conditions de sa garde à vue. Le personnel médical qui avait en charge Mancabou sont attendus chez les enquêteurs.

Le président de l’Organisation nationale des Droits de l’homme, de son côté, est catégorique : le Sénégal est obligé d’ouvrir une enquête dans l’affaire relative à la mort de François Mancabou. Il doit répondre même à une demande internationale. 

« Puisque les Droits de l’Homme, c’est un combat international, donc, le Sénégal se doit de rendre compte à toute la communauté internationale. Cette personne a été gardée à vue et l’Etat a l’obligation de protéger cette personne. Il y a une fermeté qui se dégage de cette histoire. Du coup, le Sénégal n’a pas le choix », a soutenu Me Samba Thiam, également Professeur agrégé en histoire du droit. Il était l’invité de l’émission « Jury du dimanche » de ce 17 juillet sur iRadio, rapporte Seneweb.

D’après lui, on ne peut pas dire au procureur « pourquoi vous avez saisi la Dic et pas la gendarmerie ? ». « Ce qu’on veut, c’est la lumière dans cette affaire. L’Etat doit mener une enquête très sérieuse, parce que c’est extrêmement grave. Le procureur, par ailleurs avocat de la société, doit veiller à ce que tous les droits soient respectés », avertit le Pr. Thiam.

2- Traque du fugitif Pape Mamadou Seck : Les enquêteurs se déploient dans les quartiers, la Cité Alioune Sow de Golf fouillée

L’homme le plus recherché du pays se trouverait quelque part dans la région de Dakar, si l’on se fie aux révélations du journaliste Babacar Touré, directeur de Kewoulo. Le développement dans la traque de Pape Mamadou Seck, relaté dans la presse quotidienne de ce lundi, semble aller dans ce sens.

Selon nos confrères de l’Obs, les forces de sécurité ont mis en branle un dispositif de traque autour de certains quartiers. Ainsi, une descente a été faite par les enquêteurs à la Cité Aliou Sow de Guédiawaye.

3-La violence s’invite dans la campagne électorale électorale /Un drame évité de justesse à Sédhiou : un apériste tire sur des jeunes, le maire de Thiès porte plainte contre la sécurité de Sonko

-L’irréparable a failli se produire dans le département de Sédhiou où des jeunes de Kamdouncou ont attaqué un membre de l’Apr et émigré du nom de L. Seydi, audit village, dans la commune de Diaroumé. Pour se défendre, l’émigré a ouvert le feu sur les jeunes, rapporte la source de seneweb qui fait état de deux blessés légers. Les deux jeunes et l’émigré sont à la brigade de gendarmerie de Bounkiling pour répondre aux questions des gendarmes.

-Son véhicule caillassé, le Maire de Thiès porte plainte contre les membres de la sécurité de Sonko. Lors du passage de la coalition YAW à Thiès, Dr Babacar Diop s’accroche avec la garde rapprochée de Sonko et dépose une plainte. « Quand la caravane de Yewwi Askan wi est arrivée dans la ville de Thiès, mes proches ont dit que je devais être à la tête du peloton de la caravane, en tant que maire de la Ville et membre de la coalition. Mais la sécurité du leader de Pastef a dit niet. Moi-même j’ai pris le soin d’appeler le chef de protocole d’Ousmane pour lui dire d’éviter ce quiproquo. Sur ces entrefaites, une personne de la sécurité de Sonko s’en ait pris à un de mes proches », a confié le maire de Thiès à notre confrère. 

C’est à partir de ce moment que la bagarre a démarré entre les deux camps.  » Ils (les éléments de sécurité de Sonko) ont introduit du gaz dans mon véhicule en le caillassant’’ a ajouté Dr Babacar Diop.

-Ces actes viennent s’ajouter au saccage de la mairie de Médina Gounass et aux affrontements entre les partisans de Racine Talla et d’Ahmed Aidara à Guédiawaye.

4- Jour 9 de la campagne : Les étapes de ce lundi pour les 8 listes, ça s’emballe partout !

La première semaine de campagne électorale s’est achevée hier, avec comme tous les jours depuis le début, des visites et caravanes à travers l’étendue du territoire. Pour ce début de semaine, la coalition Aar Sénégal sera dans les régions de Diourbel et de Matam. À Thiès et à Tivaouane, la coalition Yewwi Askan Wi a organisé une caravane avec ses deux candidats que sont Arame Ndiaye et Massata Samb. Elle se dirigera après cette étape à Kaolack, Kaffrine et Tambacounda, après Mbour, Fatick et environs.
 
La coalition MPR/Les Serviteurs rendra visite à la banlieue de Dakar. Mamadou Ndiaye et Selbé Diouf de la coalition Bunt Bi ont fait une déclaration à la Rts. La coalition sera à Dakar pour des visites de proximité tout comme la coalition Natangué Askan Wi qui a aussi fait une déclaration dans les studios de la Rts. Kédougou, Salémata, Saraya et Tambacounda seront les prochaines destinations de la coalition Bokk Gis Gis Liguey.
 
La coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar sera ce lundi dans les localités de Mandat douane, Tambacounda, Koukandé, Fafacourou Vélingara, Diaobé et Kolda. Après Mbour, la grande coalition Wallu Sénégal sera accueillie à Nioro, Foundiougne et Kaolack. (Avec Dakaractu)

5- Caravane-concert de casseroles : GMS et Cie réussissent la mobilisation à Ziguinchor

La tête de liste départementale de YAW à Ziguinchor Guy Marius Sagna avait appelé à une marche ce 17 juillet, un mois jour pour jour pour marquer la manifestation interdite du 17 juin dernier. 

Une caravane concert casseroles suivie par beaucoup de Ziguinchorois et qui a repris l’itinéraire du 17 juin dernier et qui avait fait l’objet de refus par le Préfet de Ziguinchor (l’ex Préfet Papa Madické Dramé affecté à Fatick).

Comme pour la manif du 17 juin dernier, Guy Marius Sagna et les partisans de YAW ont repris le même tracé. Du terrain Diatir, ils ont rallié le rond-point Aline Sitoé Diatta en passant par la Préfecture, le rond-point Jean Paul 2, le domicile du Procureur et le Boulevard 54, rapporte Seneweb.

À DÉCOUVRIR

6- Actu internationale

• Mali : Les ex-rebelles de la CMA déplorent «l’abandon» de l’accord d’Alger par la transition

La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) était réunie les 16 et 17 juillet à Kidal. Les ex-rebelles de la CMA, qui contrôlent toujours cette importante ville du nord-est du Mali, déplorent « avec inquiétude l’abandon de la mise en œuvre de l’Accord (d’Alger) notamment depuis l’avènement de la transition », et haussent le ton, renseigne Rfi.

• Nigeria : L’opposition remporte une élection test à 7 mois de la présidentielle

À sept mois de la présidentielle nigériane, l’opposition remporte une élection test, annonce Rfi. Le candidat Ademola Adeleke du Parti démocratique populaire (PDP), le principal parti d’opposition, a remporté dimanche 17 juillet l’élection de gouverneur de l’État d’Osun, dans le sud-ouest du pays. Un revers pour le parti du président sortant Muhammadu Buhari, car il s’agit du fief de Bola Ahmed Tinubu, candidat de la majorité à la présidence.

• Afrique du Sud : Mort de Jessie Duarte, pilier de l’ANC

En Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC) a annoncé la mort de Jessie Duarte, à l’âge de 68 ans, informe Rfi. Nommée secrétaire générale de l’ANC en mai 2021, avant de se mettre en retrait en novembre pour soigner un cancer, elle était un pilier du parti au pouvoir. Jessie Duarte a servi son parti et son pays en occupant le poste d’ambassadrice au Mozambique, entre 1999 et 2003. Militante de longue date, elle fut aussi l’assistante personnelle de Nelson Mandela.

7- Actu sports

• Après la victoire des lionnes, Korka Fall : « On veut aller au mondial et on y croit »

Auteure du but décisif des Lionnes ce soir face à la Tunisie en match de qualification pour les barrages de la prochaine Coupe du Monde féminine, Korka Fall s’est racheté après avoir manqué son penalty en quart de finale face à la Zambie. En zone mixte après leur qualification, la Lionne a manifesté sa satisfaction au micro de Wiwsport.

« Suis très satisfaite de notre parcours, j’étais dans cette sélection en 2012, donc je peux dire que nous allons faire d’énormes progrès… C’est vrai, j’ai manqué mon penalty la dernière fois mais je me suis dit que ce n’est pas grave, aujourd’hui, j’ai eu la chance de me racheter et voilà, je l’ai réussi, Hamdoulilah. Maintenant, nous allons faire focus pour les barrages, on veut aller jusqu’au bout et on y croit » , a déclaré la pensionnaire de l’Us des Parcelles Assainies, meilleure buteuse du championnat sénégalais cette saison.

• Mbayang Sow : « Je suis très contente d’avoir signé à Marseille, les efforts ont été ceux de tout un groupe »

S’exprimant au micro de Wiwsport après la victoire du Sénégal contre la Tunisie dimanche, Mbayang Sow a évoqué sa signature à l’Olympique de Marseille.

« Les efforts ont été ceux de tout un groupe. L’Olympique de Marseille ? Je suis très reconnaissante envers le coach (Mame Moussa Cissé) parce que tout a été grâce à lui. Je suis très contente d’avoir signé là-bas. C’est grâce à mon travail. Les dirigeants de l’OM croient en moi aussi et j’espère qu’ils ne seront pas déçus », a lâché la vice-capitaine des Lionnes, qui révéla comment elle a appris son arrivée à l’OM.

« J’ai juste reçu un coup de fil pour m’informer et me féliciter. Rien de plus. Je remercie tous les Sénégalais, particulièrement ceux de la Médina », ajoute Mbayang, qui va désormais évoluer dans le même club que ses partenaires de sélection Mama Diop et Awa Diakhaté, arrivées à l’OM cet été. Je suis contente (d’être avec elles dans la même équipe) ! On est ensemble depuis longtemps. »

• Football National 1 : AJEL Rufisque et HLM de Dakar promus en Ligue 2

Vainqueurs des deux groupes du National 1, l’AJEL Rufisque et l’ASC HLM de Dakar évolueront en Ligue 2 la saison prochaine, informe Wiwsport.

La Ligue 2 a deux nouvelles têtes. Après une longue et émouvante saison marquée par une demi-finale de Coupe du Sénégal, l’Association Jeunesse Education et Loisirs de Rufisque, bien entendu AJEL, a atteint l’objectif. Le Club Rufisquois accède pour la première fois dans le football professionnel sénégalais avec une montée en Ligue 2.

La formation rufisquoise sera accompagnée par l’ASC HLM de Dakar, qui retrouve la Ligue 2 pour la première fois depuis neuf saisons après une relégation en 2013. Dans l’antichambre du football sénégalais, l’AJEL et HLM Dakar remplacent la Renaissance de Dakar et Niarry Tally, relégués en National 1 à l’issue du dernier exercice de Ligue 2.

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess