SenCaféActu du 26 Novembre 2021

1- Point E: Parce qu’ils avaient besoin de 70.000 F CFA, ils ont tué le taximan à coups de hache

On en sait un peu plus sur les circonstances de la mort du taximan retrouvé mort au Point E, dans son véhicule, ensanglanté. Les deux agresseurs ont été perdus par des documents rapporte Libération.

Parce qu’ils avaient « besoin en urgence de 70.000 F CFA », Mouhamed Diop, 22 ans et Ibrahima Séméga, 24 ans ont froidement prémédité l’assassinat de Moustapha Guèye, le taximan retrouvé mort, dans sa voiture, au Point E.

Le téléphone, renseigne le journal, de la victime, découvert chez Ibrahima Séméga qui lui a donné de dos, le premier coup de hache, d’après le aveux de Mouhamed Diop.

Un document, le mémoire de trois étudiants du Centre G15, retrouvé dans le taxi, a conduit les enquêteurs aux tueurs présumés.

2- Scandales sexuels à Miss Sénégal : Après avoir déposé sa plainte chez le procureur, Jamra annonce une grande manifestation pour la suppression des concours de Miss

L’Ong Jamra est finalement passée l’acte en déposant une plainte contre l’organisatrice de Miss Sénégal Amina Badiane. Mame Mactar Gueye et Cie ont visé les délits d’Apologie du Viol, association de malfaiteurs, Complicité passive de Proxénétisme.

“Lorsque les lampions judiciaires se seront tus, Jamra, en partenariat avec une centaine d’organisations religieuses et de la société civile, compte initier une grande manifestation publique pour requérir des autorités publiques une suppression pure et simple de ces séances d’exhibitionnisme, pompeusement qualifiées de “Concours Miss”, qui auront favorisé la perdition et la débauche de nombreuses jeunes filles. Et dont le présent scandale qui indigne l’opinion ne constitue que la partie visible de l’iceberg”, indique l’Ong Jamra dans un communiqué reçu par Senego, ce jeudi.

En attendant les suites de leur plainte au niveau du procureur, Mame Mactar Gueye et Cie exige également le retrait la licence à Amina Badiane, l’organisatrice de miss Sénégal, rapporte Senego.

3- Élections Locales : Les 11 recours introduits par l’Etat auprès de la Cour Suprême risquent de bloquer le processus

Va-t-on vers un blocage du processus électoral ? Tout est à craindre avec les recours introduits par l’État auprès de la Cour Suprême. C’est pourquoi de nombreux observateurs s’interrogent si les élections locales prévues le 23 janvier 2022 auront bien lieu à date échue ?

Pour le moment, rapporte L’Observateur de ce jeudi, tout est à l’arrêt. Les préfets et sous-préfets ont décidé de se pourvoir en cassation, en déposant, hier mardi, 11 recours pour contester les décisions des Cours d’appel. La procédure « si complexe » a été enclenchée par le ministère de l’intérieur, Antoine Félix Diome, et portée par l’agent judiciaire de l’État. Parmi les recours déposés, sept concernent la région de Saint Louis, un la région de Matam et un autre la région de Ziguinchor.

Quid des délais fixés par la Cour Suprême pour vider les contentieux ? Pour les pourvois, c’est un délai de 10 jours à partir de la date de notification de l’arrêt de la Cour d’appel. Ensuite, on dépose les recours au greffe de la Cour Suprême, qui a deux jours pour transmettre à la partie adverse le recours. Celle-ci a 8 jours pour produire sa défense. La Cour Suprême statue et rend sa décision 5 jours avant le début de la campagne électorale.

4- Affaire des deux milliards opposant Cheikh Amar et Samuel Sarr : l’ancien ministre libéral entendu par la BR de la Gendarmerie

Samuel Sarr, ancien ministre de l’énergie sous le régime libéral a été entendu ce jeudi matin dans l’affaire des deux milliards l’opposant à Cheikh Amar. Il en était de même de Cheikh Amar, lui aussi entendu par la Brigade de Recherches de la gendarmerie la veille.  

En effet, cette somme selon l’accusation, empruntée par Samuel Sarr à l’homme d’affaires pour le compte de Me Wade depuis 2014, n’aurait jamais été remise au Pape du Sopi. C’est de guerre lasse que Cheikh Amar aurait décidé de porter plainte contre Samuel Sarr pour récupérer son dû.

Mais l’ancien ministre qui argue que le plaignant veut lui extorquer des fonds a aussi porté plainte contre lui et son avocat Me Seydou Diagne. C’est donc dans ce méli-mélo que le parquet a décidé d’instruire les plaintes. Mbaye Kane Lo, témoin de Cheikh Amar et qui a également porté plainte contre Samuel Sarr était aussi à la BR de la Gendarmerie…informe Dakaractu.

5- Comités électoraux : Yewwi Askan Wi se prépare

Dans un circulaire signé par le mandataire national de Yewwi Askan Wi, Déthié Fall, il est demandé aux coordonnateurs départementaux des comités électoraux, « de proposer à la Commission nationale des opérations électorales, des plénipotentiaires titulaires et leurs suppléants ».

Ils devront procéder ainsi : un plénipotentiaire titulaire et son suppléant par arrondissement, au nom des candidats des listes communales relevant de la compétence des sous-préfets.

Ensuite, un plénipotentiaire titulaire et son suppléant, agissant pour le compte des listes communales, départementales et/ou de ville du ressort des préfets.

« Les coordonnateurs doivent se concerter avec tous les candidats des communes en ce qui concerne le choix des plénipotentiaires relevant d’une sous-préfecture donnée. S’agissant des plénipotentiaires auprès des préfectures, les concertations se feront avec les candidats des têtes de liste majoritaire ; pour les communes du ressort, le candidat tête de la liste majoritaire ; pour le conseil départemental et/ou le candidat tête de la liste proportionnelle pour la mairie de ville », explique la circulaire.

À DÉCOUVRIR

Par ailleurs les concertations devront faire l’objet de procès-verbaux transmis au secrétariat administratif de la Commission électorale nationale de la coalition via la sous-commission nationale de suivi des opérations électorales, au plus tard le 

lundi 29 novembre 2021 à 22 heures.  (Avec Seneweb)

6- Actu internationale

• Covid-19 : le Maroc suspend les vols avec la France

Le Maroc suspend les vols réguliers à destination et en provenance de la France, alors que la situation sanitaire se dégrade à nouveau dans l’Hexagone. La mesure, annoncée par le ministère marocain des Affaires étrangères, devait entrer en vigueur à partir de ce vendredi minuit, heure française, mais a été reportée au dimanche 28 novembre, renseigne RFI.

• Éthiopie : les résidents étrangers commencent à quitter Addis-Abeba

Addis-Abeba se vide de ses expatriés. Ils suivent les consignes des ambassades occidentales, car la capitale éthiopienne pourrait bientôt se retrouver menacée par la coalition rebelle. En effet, les insurgés tigréens et oromos se trouvent à environ 180 km de la ville. Les départs sont prévus jusqu’à la fin de la semaine. (Avec RFI)

• Des milliers de Soudanais manifestent contre l’accord signé entre les militaires et Hamdok

Des dizaines de milliers de personnes dans tout le pays ont manifesté jeudi 25 novembre contre le pouvoir militaire réclamant un véritable changement alors qu’un accord vient de réinstaller le Premier ministre civil tout en renforçant la mainmise de l’armée après son putsch du 25 octobre. La manifestation s’est déroulée dans le calme, quelques grenades lacrymogènes ont été tirées à Omdurman, rapporte RFI.

7- Actu Sports

• Europa League : Battu par Galatasaray (2-4), l’OM quitte la compétition

Jeudi soir, Pape Gueye, Bamba Dieng et l’Olympique de Marseille se sont inclinés face à Galatasaray de Mbaye Diagne, 4 à 2, dans le cadre de la 5e journée de Ligue Europa. Un résultat qui élimine l’OM et qui envoie les Turcs et huitièmes de finale.

Dans le Groupe E de la phase de poules de la Ligue Europa, l’Olympique de Marseille, après quatre matchs de nuls de suite, a concédé sa première défaite, 2-4 contre Galatasaray. Trop fébriles défensivement, les joueurs de Jorge Sampaoli se sont écroulés en première période, encaissant l’ouverture du score dès la 12e, un contre son camp de Caleta-Car (30e), puis un troisième de Feghouli (64e). Alors que Milik (69e, 85e) avait deux fois réduit l’écart. (Avec Wiwsport)

• Europa League : Monaco vient à bout de la Real Sociedad (2-1) et accède au prochain tour

L’AS Monaco a battu aujourd’hui à domicile la Real Sociedad sur le score de 2 buts à 1 en Europa League.

Les Rouge et Blanc ont assuré l’essentiel sur cette 5ème et avant-dernière journée de la phase de groupe de l’Europa League. Les monégasques, sans Krépin Diatta blessé et susceptible de rater la CAN, ont empoché les trois points dans ce duel avec le club espagnol du Real Sociedad, rapporte RFI.

• Europa League : L’Olympiacos, avec Abou Cissé et Ba, bat Fenerbahçe et se qualifie

Au bout du bout, l’Olympiacos a battu (1-0) Fenerbahçe, ce jeudi soir, lors de la 5e journée de Ligue Europa. Le Club du Pirée est assuré de finir au moins deuxième.

Battu lors des deux dernières journées par Eintracht Frankfurt, l’Olympiacos a réagi au bon moment. À domicile jeudi, à l’occasion de la 5e journée de la phase de groupes de Ligue Europa, les joueurs de Pedro Martins ont arraché une victoire méritée contre Fenerbahçe. (Avec Wiwsport)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess