SenCaféActu du 5 Août 2022

1- Législatives 2022 : Voici les résultats provisoires proclamés par la CNRV

Le Premier Président de la Cour d’Appel de Dakar accompagné de deux magistrats membres de la commission nationale de recensement des votes, d’un représentant de la CENA, a procédé à la proclamation des résultats provisoires des élections législatives du 31 juillet 2022, renseigne Pressafrik.

Au vu de l’ensemble des procès-verbaux des commissions départementales de recensement des votes, ainsi que les pièces qui leurs sont annexées et conformément aux dispositions de l’article LO. 143 du code électoral proclame provisoirement les résultats des élections législatives du 31 juillet 2022. Ainsi qu’il suit : 

Sur un total de  7.36.466 électeurs inscrits, le nombre de votants est de 3.281.583 soit un taux de participation de 46,64%. Le nombre des bulletins nuls est de 20.697. Le nombre des suffrages valablement exprimés est de 3.260.886. 

Les différentes coalitions ont obtenus les scores suivants : 

Coalition Bokk Gis-Gis : 44.862 voix soit 1 siège au scrutin proportionnel 

Coalition Naataangue Askan wi 25.830 voix n’a pas de siège 

Coalition Alternative pour une Assemblée de Rupture / AAR Senegal : 52.173 voix obtient 1 siège au scrutin proportionnel 

Benno Bokk Yakaar : 1.518.137 voix obtient 57 sièges au scrutin majoritaire et 25 sièges au scrutin proportionnel ce qui fait 82 sièges

Coalition Bunt Bi : 20.922 voix n’obtient pas de siège 

Coalition Les Serviteurs MPR : 56.303 voix obtient 1 siège au scrutin proportionnel 

Coalition  Yewwi Askan Wi 1.071.139 obtient 39 sièges au scrutin majoritaire et 17 au scrutin proportionnel ce qui fait 56 sièges 

Grande Coalition Wallu Sénégal : 471.517 voix obtient 16 sièges au scrutin majoritaire et 8 au scrutin proportionnel ce qui fait 24 sièges.

2- Législatives : La réaction de Macky Sall après l’annonce des résultats provisoires

Le Chef de l’Etat Macky Sall a réagi suite à la publication des résultats provisoires des élections législatives du 31 juillet dernier.

C’est la première fois que le Président de la République réagit depuis le scrutin du 31 juillet 2022. Il fallait donc attendre la publication de la liste des résultats provisoires des élections législatives pour que le chef de la coalition au pouvoir réagisse à travers un tweet parcouru par Igfm. « Je salue le peuple sénégalais, suite à la proclamation provisoire des résultats des élections législatives, pour l’exemplarité de notre  démocratie, la crédibilité de notre système électoral. Je félicite tous les acteurs pour l’excellente organisation et la couverture du scrutin », a-t-il tweeté.

Pour rappel, la grande coalition Benno Bok Yakaar a obtenu 57sièges au scrutin majoritaire et 25 sièges au scrutin proportionnel, ce qui fait  82 sièges.

La coalition Wallu obtient 16 sièges au scrutin majoritaire et 8 au proportionnel, ce qui fait  24 sièges.

Yewwi obtient 39 sièges au majoritaire  et 17 au proportionnel, ce qui  fait 56 sièges.

3- Législatives-Résultats provisoires : Yewwi n’a pas signé les PV de la Commission nationale

La coalition Benno Bokk Yaakar a perdu la majorité absolue à l’Assemblée nationale. C’est ce qui ressort des résultats provisoires publiés par la commission nationale de recensement des votes. Ainsi, après publication des résultats, le mandataire de Yewwi Askan Wi, Déthié Fall rejette les résultats et renseigne que sa coalition n’a pas signé les Pv, rapporte Senego.

« Comme nous l’avons dit ce matin, nous ne sommes pas concernés par les résultats proclamés par la commission. D’ailleurs, elle a omis de dire que la coalition Yewwi Askan Wi n’a pas signé les procès-verbaux« , a fait savoir Déthié Fall.

Le mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi tire les enseignements des résultats : « Le premier enseignement, c’est que malgré les achats de conscience, les fraudes et le bourrage d’urnes, les emprisonnements, Macky Sall est aujourd’hui minoritaire dans ce pays. La preuve est qu’il est passé de 126 députés durant la 13e législature à 82 », a-t-il constaté.

Il n’a pas manqué de souligner le fait que « le nombre de voix de l’intercoalition Yewwi-Wallu soit supérieur ». Un fait qui conforte le leader de PRP dans sa conviction que l’opposition est majoritaire. Son satisfecit est le fait que « le chef de l’État ne soit pas en mesure de faire passer tout ce qu’il veut à l’Assemblée ».

4- Thierno Alassane Sall : « Nous ne sommes pas des vendus »

Thierno Alassane Sall est formel: « Nous ne sommes pas des vendus». Réagissant après la proclamation des résultats provisoires qui donnent une majorité inconfortable Benno bokk Yakaar avec 82 sièges à l’assemblée nationale, TAS soutient qu’aucun compromis encore moins une compromission me le liera au pouvoir.

 «Pour l’instant je fais partie de la coalition AAR Sénégal et on ne s’est pas encore prononcé. J’ai aussi mon propre avis. On est résolument du côté de l’opposition, moi en particulier », a déclaré TAS sur les ondes de Sud Fm.

 Identifié parmi les futurs faiseurs de roi entre le pouvoir et l’opposition à l’assemblée, l’ancien ministre de l’énergie clôt le débat: « Quand j’ai quitté le président Sall, je l’ai fait pour des principes et jamais je ne vais pas retourner travailler avec lui, il faut que les choses soient claires ».

5- Wallu/Yewwi 80 sièges, Bby 82 sièges : TAS, Pape Djibril Fall et Pape Diop, ces faiseurs de roi à courtiser

La commission nationale de recensement des votes vient de livrer les résultats provisoires des élections législatives du 31 juillet 2022. Comme on s’y attendait, il ressort de ces chiffres que la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar n’a pas la majorité absolue qui est de 83 sièges car ayant récolté 82 sièges, sur les 165 en jeu. L’inter-coalition Yewwi/Wallu, quant à elle, se retrouve avec 80 députés à l’hémicycle. Une première dans l’histoire politique du Sénégal.  

Le jeu des alliances sera alors déterminant pour faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Il faudra alors courtiser les faiseurs de roi à savoir les trois députés des coalitions Aar Sénégal (1 siège), Bokk guis-guis (1 siège) et Les serviteurs/Mpr (1siège) en l’occurrence Thierno Alassane Sall, Pape Diop et Pape Djibril Fall.

L’inter-coalition Yewwi-Wallu aura impérativement besoin de ces trois députés pour asseoir une majorité et imposer la cohabitation au président Macky Sall et son régime. Benno, quant à elle, devra nouer un accord politique avec un de ces trois pour redevenir majoritaire.

Les opérations de séduction sont alors lancées pour s’accorder leurs faveurs, indique Seneweb.

5 bis- Casamance : Accord de paix entre le Sénégal et le Mfdc

Le Sénégal et le Mfdc ont signé un accord de paix après 40 ans de rébellion. La révélation est du président Macky Sall sur sa page Twitter visitée par Seneweb.. 

À DÉCOUVRIR

« Je salue l’Accord de paix et de dépôt des armes signé ce 4 août à Bissau entre le Sénégal et le Comité Provisoire des Ailes politiques et combattantes du MFDC. Je reste engagé pour la consolidation de la paix durable en Casamance. Je remercie le Président Embalo pour sa médiation »  a écrit Macky Sall.

Advertisement

6- Actu internationale

• Arrestations en Guinée : Des dizaines de mineurs reçus au tribunal

En Guinée, les manifestations de la semaine dernière à l’appel du FNDC contre « la gestion unilatérale de la transition » par la junte se sont accompagnées de nombreuses interpellations, renseigne Rfi. Une centaine de personnes environ ont été arrêtées entre jeudi et jusqu’à lundi. Le tribunal spécial pour enfants a notamment reçu des dizaines de mineurs.

• Burkina Faso : Des associations et partis lancent un «Front patriotique» face au MPSR

Le 4 août, date marquant l’avènement de la Révolution sankariste de 1983, a été choisi pour lancer officiellement le « Front patriotique ». Une trentaine d’associations de la société civile et des partis politiques unissent leur force pour faire face aux différents changements de régime. Regroupés au sein d’une organisation dénommée « Front patriotique », ses membres ont pris l’engagement, à travers la signature d’une charte, de préserver et renforcer les acquis démocratiques, les libertés individuelles et collectives au Burkina Faso, informe Rfi.

• L’ONU confirme des attaques de l’armée rwandaise en RDC

Le Rwanda soutiendrait bien les rebelles du M23, un groupe armé très actif dans l’est de la République Démocratique du Congo. C’est l’une des conclusions d’un rapport d’experts mandatés par l’ONU dévoilé aujourd’hui par l’AFP. Selon cette enquête transmise au Conseil de sécurité, l’armée rwandaise aurait bien été présente et serait bien intervenue sur le sol congolais ces derniers mois, contre des mouvements armés, mais également en soutien d’autres groupes comme le M23. 

7- Actu sports

• Mondial 2023 (H) : Les Lions affronteront le Cap-Vert et l’Égypte en amical

Les hommes de Desagana Diop vont livrer trois matchs amicaux, dont deux contre le Cap-Vert et un face à l’Égypte, avant la 4ème fenêtre des éliminatoires de la Coupe du monde qui se tiendra du 26 au 28 août, à Monastir, nous informe Record.sn

En stage externe depuis lundi, l’équipe nationale aura un bon sparring-partner avant son déplacement à Monastir. Elle va croiser le Cap-Vert les 17 et 19 août, au stadium Marius Ndiaye. Les deux équipes se retrouvent après la finale pour la médaille de bronze, remportée par la bande à Ibrahima Fall Faye.

Le Sénégal prépare la 4ème fenêtre des éliminatoires de la Coupe du monde, prévue du 26 au 28 août, à Monastir. Les Lions vont croiser le Soudan du Sud, la Tunisie et le Cameroun dans le groupe F. Le Cap-Vert aussi est dans la course pour une qualification au Mondial. Les Capverdiens vont affronter la Côte d’Ivoire, l’Angola et la Guinée dans le groupe F, à Abidjan.

Les Lions vont rallier Monastir le 20 août. En Tunisie, ils joueront un 3ème match amical contre l’Égypte, le 23 août. Les deux sélections étaient dans le groupe D, lors des 3 premières fenêtres des éliminatoires.

Programme 4ème fenêtre : Groupe F

Vendredi 26 août 2022

Sénégal-Soudan du Sud

Égypte-Tunisie

RD Congo-Cameroun

Samedi 27 août 2022

Soudan du Sud-RD Congo

Tunisie-Sénégal

Cameroun-Égypte

Dimanche 28 août 2022

Égypte-Soudan du Sud

RD Congo-Tunisie

Sénégal-Cameroun

• Beach Soccer – Le gardien Al Seyni Ndiaye invité par la FIFA en Suisse !

A l’instar d’autres légendes de cette discipline, le gardien du Sénégal Al Seyni Ndiaye est invité par la FIFA a appris wiwsport.com

Le portier qui fait partie des cadres de l’Equipe Nationale du Sénégal avec 14 ans d’expérience a été invité en Suisse pour participer aux séances d’entraînements de Beach Soccer pour une plateforme numérique de la FIFA : Training Center. Cette rencontre est organisée par la Fédération internationale de football association, et se tiendra au siège de la FIFA à Zurich du 8 au 12 août 2022.

• Mercato – PSG : Malgré le dossier Onana, Everton veut toujours Idrissa Gueye

Malgré la piste chaude d’Amadou Onana, Everton n’en démord toujours pas pour Idrissa Gueye. Selon les informations de The Times reprises par le 10 Sports, Lampard insisterait pour l’international sénégalais.

A en croire les informations de The Times, Everton serait confiant quant aux capacités du club de la Mersey à la fois recruter Amadou Onana, en prenant de vitesse West Ham également intéressé par le joueur du LOSC, ainsi qu’Idrissa Gueye. Le plan de Frank Lampard serait de renforcer son entrejeu à Everton et les venues d’Onana et de Gueye seraient attendues par la légende de Chelsea. Le dossier Amadou Onana ne refroidirait en rien les ardeurs des Toffees pour le milieu de terrain du PSG.

Ce jeudi, L’Equipe a confirmé la volonté de Luis Campos de recruter un autre milieu de terrain, malgré les arrivées de Vitinha et prochainement Renato Sanches, avant la clôture du mercato estival. Un renfort éventuel qui pourrait accélérer le choix de libérer Gana Gueye toujours enclin à rester au PSG.

La Rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess