Situation à RTS : le SYNPAP réagit à la sortie de Abass Sow et apporte des précisions.

Situation à RTS : le SYNPAP réagit à la sortie de Abass Sow et apporte des précisions.
Dans la matinale de la TFM de ce jeudi 18 août, Abass Sow a affirmé qu’il aurait été agressé par un agent de la RTS. Suite à cette sortie, le Syndicat des Professionnels de l’audiovisuel Public de la RTS (SYNPAP) a tenu à apporter des précisions. 
En effet, informe la note parvenue à Dakaractu, “contrairement aux allégations et accusations graves et sans fondement de ce dernier, le SYNPAP est bel et bien un syndicat créé par les agents de la RTS afin de se départir de ce type de syndicalisme improductif et haineux prôné par une bande composée de Abass Sow et ses trois autres acolytes.” Ainsi, selon le SYNPAP,  “l’agresseur à la RTS c’est bien Abass Sow, lui qui ne cesse d’insulter publiquement les agents et les autorités de la Rts et qui a eu à frapper à deux reprises ses collègues de travail.” Ce sont ces actes, selon le toujours le SYNPAP qui sont “les véritables raisons des décisions de radiation prises à son encontre auxquelles il fait allusion, mais se garde bien d’en dévoiler les motifs.” Toujours selon le syndicat, M. Sow aurait même demandé, par lettre, la clémence au DG, “pour ne pas être radié.”
En outre, informe la même note, les allégations de Abass Sow ont même fait l’objet d’une plainte de la RTS auprès du Procureur de la République. Plainte qui aurait été retirée, suite à des interventions d’autorités syndicales.
Enfin, conclut la note, contrairement aux affirmations d’Abass Sow, “le climat social à la RTS n’a jamais été aussi serein, les salaires sont payés à temps, aucun agent n’a été renvoyé d’une structure sanitaire ou d’une pharmacie pour défaut de paiement, la tour R+10 est sortie de terre et il n’est plus permis à personne, y compris les ultras sceptiques, d’en douter.”


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess