“Sonko est le seul responsable des 3 décès enregistrés suite à son appel à se dresser contre nos institutions” (Souleymane Ndiaye, Secrétaire général de S2D)

*Monsieur Ousmane Sonko est le seul responsable des décès enregistrés hier suite à son appel à braver l’interdiction, par l’autorité, de sa demande de manifestation.*
 
En effet, en connaissance de cause, lui et ses compagnons ont entraîné une partie de la jeunesse, en majorité des mineurs, dans des manifestations dont ces derniers ignorent les vrais soubassements.
 
Pourtant, malgré le périmètre de sécurité prévu pour éviter tout risque de débordement, *il s’est débrouillé pour faire escorter son fils dans une voiture luxueuse, afin qu’il ne rate aucun cours à son école.*
 
Paradoxalement, *c’est lui qui invite les enfants des autres à aller braver la loi et les forces de l’ordre,* pendant qu’il donne le bon exemple à son enfant.
 
*Il est sans conteste le seul responsable de tous les incidents liés à son appel à l’insurrection.* Il doit en assumer toutes les conséquences et *nos autorités devraient le mettre face à ses responsabilités.*
 
*En incitant à la manifestation à Ziguinchor, Sonko a agi avec inconscience.* La paix qui prévaut actuellement en Casamance est le fruit de longues rounds de négociations, avec l’implication des différents Chefs d’Etat qui se sont succédés à la tête de ce pays, y compris l’engagement de nos éminents cadres casamancais : une paix vivement souhaitée par les dignes fils de la région. C’est cela que Sonko veut compromettre, à peine installé sur le fauteuil de la mairie qu’il n’arrive toujours pas à gérer correctement, à part calomnier ces prédécesseurs. *Maintenant qu’il est le nouveau Maire, on attend qu’il fasse mieux et pas moins que ses prédécesseurs, sur tous les plans.*
 
*Par ailleurs, nous interpellons aussi les parents.* On ne peut pas laisser son enfant sans surveillance. Quand on est parent, on est responsable de son enfant. Cette responsabilité on ne peut pas l’imputer aux autres.
 
D’autres part, *il est de notre devoir et du devoir de tout citoyen consciencieux de rappeler à Monsieur Ousmane Sonko que le Sénégal est Un et indivisible.* Cette unité est ce qui nous permet de cohabiter dans la paix et l’harmonie, dans la diversité de culte, d’ethnie et d’opinions.
 
Je rappelle encore une fois que *le Sénégal est une démocratie et que le système electoral a plusieurs fois fait ses preuves.* Par conséquent, personne ne peut tromper l’intelligence des citoyens pour se positionner par des moyens illégaux et honteux.
 
*Nous devons plus que jamais donner le bon exemple, surtout face aux crises sécuritaires qui existent dans la sous-région.* Nous avons le devoir moral de préserver l’héritage de nos Aînés, des Grands guides religieux de pays et des Grands hommes intellectuels et politiques que nous avons connu.
 
*Pour finir, nous invitons tous les leaders politiques de tout bord, à privilégier la voie du dialogue, de l’apaisement et de l’usage des voies démocratiques pour toutes les questions de droit.*
 
Souleymane NDIAYE, Secrétaire Général de la S2D et alliés du Président Macky Sall


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess