Sortie de Pape Djibril Fall : Carléneen enfonce le clou, brandit ses preuves et taxe le journaliste politique de manipulateur.

Suite et pas fin dans l’affaire de supposé recel de parrains qui oppose Amsatou Sow Sidibé, présidente du parti Carléneen et le journaliste politique Pape Djibril Fall tête de liste de la coalition les serviteurs. En effet, lors d’une conférence de presse tenue ce samedi en cours de journée, Pape Djibril Fall balaie en touche toutes les accusations du leader de Carléneen Amsatou Sow Sidibé qui l’accuse de recel de parrainage pour les élections législatives. Mais la réaction n’a pas aussi tardé du côté des proches du professeur Amsatou Sow Sidibé. Elle est portée par Youssou Diallo le porte-parole du parti Carléneen. Avec des captures d’écran des fichiers de parrainages et des copies de pièces d’identité remises au représentant de la coalition les serviteurs, Youssou Diallo démonte le propos tenu par Pape Djibril Fall lors de sa conférence de presse.

Sortie de Pape Djibril Fall : Carléneen enfonce le clou, brandit ses preuves et taxe le journaliste politique de manipulateur.
Pour Youssou Diallo, le mandataire et porte-parole du parti Carléneen, qui porte la réplique, « le journaliste chroniqueur Pape Djibril Fall est dans une vaste campagne de manipulation en pensant qu’il est plus intelligent que les sénégalais… Pape Djibril Fall est dans une vaste campagne de manipulation en pensant qu’il est plus intelligent que les sénégalais. Il s’enfonce dans le trou à chaque fois qu’il cherche à se justifier par rapport à cette affaire de recel de parrainages. Il dit que nous lui avons remis de faux parrains. Véritablement si on lui avait mis des faux parrains, il avait peut-être la possibilité de notifier ça soit par écrit ou bien même de le dire à moi qui étais le représentant du parti Carléneen. Le premier jour j’ai amené au moins 8. 000 parrains quelque chose comme ça et là ils ont commencé à faire le contrôle des parrains numériques. J’ai amené également des parrains physiques le même jeudi, 3.300 parrains que j’ai remis à Mohamed Sèye qui est chargé de collecter les données numériques, avant de remettre encore 2.685 pièces d’identités scannées sans  compter le dispositif numérique que nous avons mis sur place pour permettre aux gens qui veulent parrainer Amstaou Sow Sidibé de le faire à travers un lien que nous leur avions envoyé. Cette base de données leur a été donnée. Ce qui veut dire en vérité que même si c’est un seul parrain que nous lui avons donné du samedi jusqu’au mercredi, il pouvait avoir au moins la courtoisie d’appeler professeur Amsatou Sow Sidibé pour le lui dire. Mais Pape Djibril Fall n’a jamais appelé encore moins envoyé un message. Il n’a même pas daigné répondre aux appels encore moins aux messages vocaux que lui envoyait le professeur », renseigne le mandataire du parti Carléneen Youssou Diallo.

Par ailleurs, le mandataire de Carléneen de préciser qu’à la veille des investitures, plusieurs formations politiques ont contacté le professeur Amsatou Sow Sidibé pour l’investir dans leurs listes, ce qu’elle a complètement rejeté en se disant qu’elle ne partageait pas les mêmes convictions politiques. D’ailleurs, révélera encore Youssou Diallo, dans un passé récent, le professeur Amsatou Sow Sidibé a été consulté pour un poste de premier ministre qu’elle a décliné tout bonnement.

« Une personne de la trempe du professeur Amsatou Sow Sidibé, je pense qu’elle n’est pas obnubilée par le fait d’être député. Jusqu’à un passé très récent, je vous dis qu’elle a été consultée pour le poste de Premier ministre qu’elle a rejeté. Moi-même j’étais contre j’ai dit non professeur, mais parce qu’elle ne partageait pas les mêmes principes avec ceux qui sont en face, alors ce n’est pas pour poste de député qu’elle va s’acharner sur quelqu’un qui vient de lancer sa carrière politique comme Pape Djibril Fall. Ça n’a pas de sens. Cheikh Alassane Sène a appelé le professeur pour lui dire moi j’ai ma caution, j’ai mes parents, je n’ai besoin de rien de toi, je veux juste que tu sois deuxième sur la liste nationale, mais on n’est pas parti avec lui, parce que nous ne partageons pas les mêmes principes. AAR Sénégal avec les Thierno Bocoum a proposé au professeur d’être septième sur la liste nationale, on a refusé. Nous faisons partie de la 3ème voie, nous partageons les mêmes convictions », précisera Youssou Diallo.

À rappeler que la conférence de presse du journaliste Pape Djibril Fall s’est terminée en queue de poisson.  Une bagarre suivie de bataille rangée a éclaté entre les proches du journaliste et un autre groupe appartenant à la coalition les serviteurs. Ces derniers aussi accusent le journaliste politique de recel de parrainages.  

Reste à voir quelle sera la suite de cette affaire et l’impact qu’elle pourra avoir sur l’électorat de la coalition les serviteurs pour les élections législatives du 31 Juillet prochain ? 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess