THIÈS Démolition de Mbour 4 Extension : 2 membres du Collectif classés à la Mac de Thiès

Le président et le vice-président du collectif des occupants de Mbour 4 Extension sont placés sous mandat de dépôt, hier, par le procureur près le Tribunal de Grande de Thiès. Souleymane Diémé et Amadou Dia ont été inculpés pour «morcellement irrégulier de terrains sur le domaine national, escroquerie et vente illégale de terrains». Ils ont été arrêtés et placés en garde à vue le 10 février dernier grâce aux opérations de recensement pour la régularisation des personnes victimes de démolition lancées par le préfet Moussa Diagne, le 28 janvier. Ces personnes repérées, identifiées et interpellées par les limiers sont à la tête du collectif, qui défend les intérêts des populations depuis 2014 après la première destruction de maisons dans ce foret classé par la commune de Thiès-Ouest. Selon les premiers éléments de l’enquête, ces individus placés sous mandat de dépôt sur la base des actes de vente détenus par les propriétaires de maisons démolies, procédaient au morcellement des terres et vendaient la parcelle à 500 mille francs Cfa. C’est à la suite des opérations de démolition de constructions dites irrégulières et bâties dans la forêt classée, menée par la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation des sols (Dscos) qu’ils ont été démasqués. Il faut savoir que la Direction de surveillance et de l’occupation du sol (Dscos) avait procédé le 21 janvier 2021 à la démolition de plusieurs maisons construites dans la forêt classée de Mbour 4 Extension, dans la commune de Thiès-Ouest.

LeQuotidien

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

INSTRUCTIONS Evaluation des cahiers de doléances : Macky presse Samba Sy

Next Post

Paix et Sécurité : Le Cheds lance son programme de Master session 2021 aujourd’hui

Related Posts