Top 5 du 03 Janvier 2022

1- Vente des terres de l’aéroport de Yoff à l’Etat : La communauté Lébou annonce une série de manifestations

La déclaration du Directeur des Domaines, Mame Boye Diao, annonçant que les terres de l’Aéroport de Yoff ont été vendues à l’Etat, a mis la communauté Lébou dans tous leurs états. Elle a annoncé une série de manifestation pour exiger la restitution de leurs terres. 

Mamadou Ndoye, habitant d’un des trois villages traditionnels, est d’avis qu’il y a « une expropriation de l’Etat ».

« Ceux sont des propos que nous déplorons. Jusqu’à l’extension du Soleil, Mame Boye Diao ne peut pas prouver que nous avons vendu ces terres-là. Alors qu’il sache que nous avons des documents qui justifient qu’il y a bel et bien expropriation de l’Etat. 
Ces terres appartiennent à nos ancêtres ». 

Il a ajouté :« Tout ce que nous demandons c’est juste une extension pour les trois villages. Parce que les trois villages souffrent d’un problème de structuration. La démographie est extrêmement dense. Les populations le vivent très mal. On a une seule issue et c’est les terres de l’Aéroport de Yoff. En plus de cela, ces terres appartiennent à nos ancêtres» (Avec Pressafrik)

2- Trésor et Douanes : Les directeurs généraux n’ont pas bougé !

C’est une mise au point du ministère des Finances et du Budget. Selon les services d’Abdoulaye Daouda Diallo, le directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop et celui des Douanes, Abdourahmane Dièye, n’ont pas été relevés de leur poste. Ce, contrairement à ce qui a été annoncé depuis ce matin pour certains médias.

Ainsi, le ministère des Finances et du Budget, qui «assure l’autorité hiérarchique de ces régies financières, tient à démentir ces informations inexactes», à travers un communiqué reçu.

«A ce jour, aucun décret n’est pris pour mettre fin aux fonctions desdits directeurs généraux», a souligné le ministère des Finances et du Budget. (Avec Seneweb)

3- Bignona : Le candidat de Pastef pour le Conseil départemental, victime d’un accident

De retour d’une tournée de prise de contact, le candidat du Pastef pour la présidence du Conseil départemental de Bignona a été victime d’un accident de la circulation dans la nuit du dimanche au lundi, à hauteur du village de Badiouré.

“Nous informons les militants et sympathisants de Pastef et de Yewwi Askanwi qu’après une opération de porte-à-porte réussie à Tenghori, la panthère roulante (Véhicule de Pastef Bignona) a subi un tonneau avec à bord, le chauffeur de Pastef, le CD Jacob Yankoba Diémé et son chef de Protocole Amadou Diang Baïlo Diallo”, annonce le Pastef dans un communiqué.

À DÉCOUVRIR

L’accident s’est produit ce dimanche 02/01/2022 vers les coups de 23h à hauteur de Badiouré. Le parti Pastef précise que toutes les personnes à bord ont survécu à cet accident qui a sérieusement endommagé le véhicule.

“Prions pour leur prompt retour sur le terrain du combat Patriotique. Nous demandons par conséquent à toutes les communes qui ont fait la réservation du véhicule pour leurs activités de chercher une solution alternative jusqu’à nouvel ordre”, poursuit Pastef Bignona. (Avec Senego)

4- Le corps d’un homme égorgé retrouvé sur la plage de Yoff Tonghor

La plage de Yoff Tonghor a été lieu d’un crime, cette nuit. Un homme d’une quarantaine d’années y a été atrocement tué. La victime aurait été égorgée. Le présumé meurtrier surnommé ‘’Noreyni’’ et âgé d’une trentaine d’années, a été arrêté par la gendarmerie de la Foire. Des pêcheurs, établis sur place, le décrivent comme un bagarreur.

« Par trois fois, on s’est bagarré. Il était venu chez moi et il m’a volé mon téléphone. Il s’est bagarré avec beaucoup de jeunes, ici », témoigne un jeune pêcheur.

Selon une autre version, le suspect avait volé et vendu les poissons d’un pêcheur. (Avec Emedia)

5- Ismaïla Sarr attendu dans la Tanière ce lundi

Malgré que Watford ait refusé de le libérer, Ismaïla Sarr, l’ailier des Lions, est attendu, ce lundi,  dans la Tanière.

Ce, informe Record, avant de retourner à Barcelone, le 10 janvier prochain, pour rencontrer son médecin traitant.

Blessé aux ligaments d’un genou, le 20 novembre dernier, son club refuse de le libérer, annonçant qu’il reprendra les entraînements avant la fin du mois de janvier.

Selon les informations du quotidien sportif, journal, Ismaïla Sarr ne ressent plus de douleurs aiguës, mais physiquement il n’est pas encore au top.

Mais, il ne pourrait être utilisé par Aliou Cissé qu’en cas de qualification des Lions au second tour.

Sa blessure ne nécessite pas une opération, car il est victime d’une lésion au genou et non d’une rupture de ligament. (Avec Senego)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess