Top 5 du 14 Octobre 2021

1- Renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale : Pas de changement pour cette année !

Pour la session unique parlementaire 2021-2022, pas de changement dans le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. En effet, à la suite d’une proposition faite par le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar qui a opté pour le maintien du bureau de l’année dernière, une décision a été  prise par les parlementaire lors du vote pour le renouvellement du bureau, informe Dakaractu.

Ils sont ainsi reconduits comme suit :

Premier vice-président : Abdou MBOW

Deuxième vice-président : Yetta SOW

Troisième vice-président : Cheikh Tidiane GADIO

Quatrième vice-président : Aïssatou Sow DIAWARA

Cinquième vice-président : Abdoulaye Makhtar DIOP

Sixième vice-président : Ndèye Lucie CISSÉ 

Septième vice-président : Aly LO

Huitième vice-président : Yaye Mame ALBIS

2- Expo Dubaï 2020 – Propreté à Dakar : Le Président Sall annonce une croisade contre l’insalubrité et l’encombrement

Dubaï est une ville assurément très propre. Avec des poubelles à chaque coin de rue, mais aussi une volonté des habitants à maintenir propre cette ville éclatante. 

Présent ici pour l’Expo Universelle Dubaï 2020, le président Macky Sall s’est  montré très remonté contre l’incivisme de certains sénégalais. Il a ainsi promis le retour des cleaning day à l’échelle nationale.  « Je demande aux sénégalais d’être plus exigeants en matière de propreté. Nous allons reprendre les opérations de salubrité mais aussi de désencombrement des rues. On ne doit pas occuper la voie publique sous prétexte que l’on doit travailler pour gagner sa vie. On va y remédier avec l’aide des maires, pour que ceux qui y viennent aient envie de rester ou de revenir… » (Avec Dakaractu)

À DÉCOUVRIR

3- Guy Marius Sagna libéré !

L’activiste Guy Marius Sagna, placé en détention depuis quelques jours des suites d’un post à caractère diffamatoire à l’encontre de la gendarmerie, a finalement retrouvé la liberté.

En effet, le verdict du juge est tombé et Guy Marius Sagna a été condamné à 3 mois de prison avec sursis. Ce qui veut veut dire que l’activiste ne restera pas en prison et peux librement rentrer chez lui.

Par ailleurs, le parquet avait requis 2 années de prison, assorties de 6 mois de prison ferme et une amende de 200 000 FCFA, rapporte IGFM.

4- Ambassade Sénégal USA : Bousculés et chassés par les recrues politiques, les diplomates de carrière suffoquent

L’ambassade du Sénégal à Washington DC (Usa), comme la plupart des représentations diplomatiques du pays de la Téranga, croule sous le poids d’un personnel pléthorique. Dans cette ambassade au pays de l’Oncle Sam, les recrutés locaux et « diplomates » fantômes issus du clientélisme électoral et parental ont pratiquement bousculé voire chassé les diplomates de carrière. Une situation qui a fini d’agacer le peu de diplomates et agents de l’Etat restants. Qui parlent à voix basse — et en langage diplomatique ! — de « Washington-Tampi ».

Depuis l’arrivée de Me Aïssata Tall Sall, originaire du même département (Podor) que l’ambassadeur à Washington, le personnel local en provenance de cette partie du Fouta a gonflé. En tout cas, il s’est étoffé d’une demi-douzaine de recrutés locaux « mbimi ». C’est du moins ce que prétendent les diplomates de carrière, qui se sont confiés au journal Le Témoin.

5- Centre de formation pénitentiaire : Vers des emplois pour plus de 100 détenus

Le Directeur de l’Administration pénitentiaire a effectué une visite mercredi au centre de formation pénitentiaire situé à Mbao, dans la presqu’île du Cap-Vert, à proximité de Dakar. Le Colonel Jean Bertrand Bocandé a rencontré les détenus ainsi que leurs familles.

Ce centre qui joue un rôle important dans le cadre de la réinsertion sociale des détenus, prévoit d’employer plus de 100 prisonniers. Mieux, il permettra d’offrir à des centaines d’autres la possibilité, une fois libres, de travailler dans les boutiques témoins des capitales régionales et dans les 37 établissements pénitentiaires du Sénégal. (Avec Pressafrik)

5 (bis)- Lancement de la coalition « Défar Sa Gokh » : Quand Adama Faye défie ouvertement Macky Sall et son Benno Bokk Yaakaar

« Je tiens à informer l’opinion nationale de la formation de notre coalition sous le nom de « Défar Sa Gokh » et dont je suis le plénipotentiaire. »Adama Faye, le beau-frère du président Macky Sall, a officiellement lancé sa coalition « Défar Sa Gokh », en vue des prochaines élections locales et départementales, a-t-on appris du quotidien Les Échos dans sa livraison de ce jeudi.

Alors que la majeure partie des responsables politiques regroupés au sein de BBY attendent les instructions du chef de la coalition, Macky Sall, concernant le choix des candidats au niveau des diverses communes. Le plénipotentiaire de « Défar Sa Gokh » de leur tendre la main en ces termes crus : « Nous comptons désigner comme mandataire toute personne libre, responsable, ambitieuse, engagée au service de sa communauté et déterminée à briguer la mairie de sa communauté pour un changement objectif et surtout inclusif. » Une main tendue aux responsables de BBY qui souhaiteraient être candidats dans leurs communes, qu’ils soient désignés ou pas par le patron de BBY. 

Selon Adama Faye, le choix du maire est exclusivement réservé à la base pour les populations et par les populations. Aux responsables de BBY, il fera comprendre que le choix de Macky Sall est déjà fait et que beaucoup d’entre eux seront surpris… (Avec Dakaractu)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess