Top 5 du 1er Aout 2022

1- Assemblée nationale : Yaw-Wallu obtient 71 sièges, Bby 64

Ce 31 juillet, les Sénégalais votaient pour élire leurs représentants à l’Assemblée nationale. Selon les résultats sortis des urnes, l’inter coalition Yewwi-Wallu semble scellée une alliance pour décrocher la majorité parlementaire. Bien que la tête de liste nationale de BBY refuse la cohabitation et revendique 30 départements, les carottes semblent cuites. Pour preuve, selon L’OBS, sur 140 sièges, l’inter coalition Yewwi-Wallu a obtenu 71 sièges, 64 sièges pour Benno Bokk Yakaar, 2 pour la coalition Aar Sénégal, 1 pour Bokk Gis-Gis, 1 pour Bunt-Bi et 1 pour Les Serviteurs.

Quoi qu’on dise c’est la Bérézina ! La débâcle de la coalition au pouvoir est cuisante. L’inter-coalition, l’ingénieuse trouvaille des deux principaux blocs de l’opposition Yewwi Askan wi et Wallu Sénégal a opéré une véritable razzia dans presque toutes les capitales régionales. Si à Dakar, Touba, Ziguinchor la victoire de l’opposition était entendue, grande a été la surprise de voir l’inter-coalition Yewwi-Wallu renverser littéralement la tendance dans des départements comme Louga avec des scores sans appel. (Avec Senenews)

2- L’hommage de Guy Marius Sagna à Victorine Ndeye

Élu député après la razzia de l’inter-coalition Yewwi-Wallu, à Ziguinchor, Guy Marius Sagna s’engage à « servir exclusivement » le peuple sénégalais, à l’Assemblée nationale.
Dans son message, rapporte Emedia, l’opposant a rendu hommage à la candidate de Benno Bokk Yakaar (BBY), Victorine Anquediche Ndeye. Qui a déjà reconnu sa défaite.
« Cette femme a accepté avec tous les risques de débattre avec moi. Quelle leçon ! Mais encore, à 20h25 minutes hier, Madame Victorine Anquediche Ndeye m’a appelé pour reconnaître sa défaite et me féliciter.
Mes hommages madame Victorine Anquediche Ndeye ! », a posté Guy Marius Sagna, sur les réseaux sociaux.
L’opposition, qui crie victoire, attend la publication des résultats.

3- Résultats du scrutin : Yaw réagit à la sortie d’Aminata Touré

Yewwi Askan Wi (Yaw) a publié un communiqué pour mettre en garde contre toute « tentative de manipulation des résultats de ces élections législatives ». La coalition appelle « tous les Sénégalais à rester debout pour la sécurisation de la victoire du peuple .»

La conférence des leaders de Yaw réagit ainsi à la déclaration de la tête de liste nationale de Benno Bokk Yakaar. Aminata Touré a, via un point de presse, proclamé la victoire de leur coalition. Selon elle, Benno a remporté les élections dans 30 départements sur les 46 que compte le Sénégal.

Selon LeQuotidien, Yewwi Askan Wi se dit stupéfaite de « la sortie de Madame Mimi Touré qui non seulement viole la loi en proclamant la victoire de BBY dans certains départements mais se présente en porte-parole du Président Macky Sall ». La coalition de l’opposition récuse les statistiques d’Aminata Touré.

À DÉCOUVRIR

Pour la conférence des leaders, Benno Bokk Yakaar « cherche encore une fois à confisquer les suffrages des sénégalais » à la lumière des « tendances lourdes » qui accordent « une majorité confortable à l’Assemblée nationale » à l’inter coalition Yewwi-Wallu.

Advertisement

4- Scrutin du 31 juillet : La MOE-COSCE en conférence de presse à 15h

La Mission d’observation électorale du Collectif des organisations de la société civile pour les élections (MOE-COSCE) tient une conférence de presse ce lundi à 15h à l’hôtel Radisson Blu de Dakar, annonce un communiqué transmis à l’APS.

La même source précise que la MOE-COSCE présentera sa ’’déclaration préliminaire’’ sur les élections législatives de dimanche. Dans un communiqué, la mission d’Observation électorale du Collectif des organisations de la société civile pour les élections (MOE-COSCE) avait souligné que le scrutin législatif ’’se déroulait normalement, sans incident majeur’’. ’’Sur la base de ses données collectées sur le terrain, la MOE-COSCE estime que le scrutin se déroule normalement sans incident majeur, malgré quelques retards dans le démarrage du vote et une faible affluence dans les bureaux de vote qui peut agir sur le taux de participation’’.

5- Locales, Législatives : En six mois, le Sénégal réussit le pari de l’organisation de deux élections

Les Sénégalais ont voté dimanche dans le calme pour renouveler le Parlement. Quelques sept millions de personnes étaient appelées pour ce scrutin qui s’est déroulé sans incidents majeurs La Commission nationale électorale autonome (Cena), qui supervise le vote, a déployé quelque 22.000 observateurs. Des experts de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et de la Francophonie étaient également présents.

Toutes ces organisations ont unanimement apprécié la bonne organisation du vote, prérogative du ministère de l’Intérieur, dirigé par Antoine Diome. Malgré les procès d’intention et les critiques dont il est la cible, provenant notamment du camp de l’opposition, l’ancien agent judiciaire de l’État a réussi le pari de l’organisation de deux élections en l’espace de six mois. Les locales, comme le scrutin législatif qui vient de se dérouler, se sont achevés sans véritable sans trop de heurts ni de contestations sur les résultats proclamés.(Avec Seneweb)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess