Top 5 du 2 Septembre 2021

1- Macky Sall, agacé, lance à ses ministres : « Le temps est au travail, dans l’efficacité, la qualité, l’efficience et la performance »

Le chef de l’Etat n’est pas content de son équipe. Il a profité hier de la reprise du Conseil des ministres, pour remonter les bretelles à ses ministres. A l’entame de ses propos, le Président Macky Sall a, en effet, rappelé « aux ministres et secrétaires d’Etat, la nécessité d’asseoir la solidarité, l’anticipation et le pragmatisme dans la conduite de l’action gouvernementale et dans le suivi évaluation des politiques publiques ». Il a également, à cet égard, indiqué que « les orientations politiques sont bien définies dans tous les secteurs, les programmations budgétaires, effectuées ».

Dès lors, poursuit-il, « chaque Ministre doit s’atteler, au quotidien, avec ses administrations publiques mobilisées, à la réalisation des objectifs fixés, par le Président de la République, dans les délais prescrits ».

Selon « Le Témoin » repris par Leral, le Chef de l’Etat, sans doute irrité par les lenteurs notées dans la prise en charge en amont des inondations, entre autres dossiers, indique que « le temps est au travail, dans l’efficacité, la qualité, l’efficience et la performance : le Gouvernement doit plus que jamais, délivrer, cultiver la diligence et le résultat permanent, à la satisfaction des populations », renseigne le communiqué du Conseil des ministres.

2- La grande coalition de l’opposition lancée ce jeudi

La Grande coalition de l’opposition sera lancée ce jeudi 2 septembre pour les locales de 2022. La cérémonie aura lieu cet-après-midi à partir de 16 heures à City Business (Fun City) sis sur la VDN. Ainsi y prendront part le parti Pastef d’Ousmane Sonko, la coalition Taxawu Dakar avec Khalifa Ababacar Sall, et le Pur (Parti de l’Unité et du Rassemblement). 

Le lancement se fera sans le PDS de Me Abdoulaye Wade, la convergence libérale et démocratique Bokk Guis-Guis et sans AJPADS de Mamadou Diop Decroix.

Selon Source A, les libéraux ont exigé que leurs responsables soient tête de liste dans toutes les grandes villes du pays.

Une requête qu’Ousmane Sonko et Khalifa Sall ont rejeté sans sourciller.

3- Le premier vol Dakar-New York d’Air Sénégal a quitté le pays

Le premier vol Air Sénégal à destination de New York, aux États-Unis, a décollé dans la nuit de mercredi à jeudi de l’aéroport Blaise Diagne de Dakar. Cette nouvelle desserte, retardée à cause de la crise sanitaire, est un grand événement pour la jeune compagnie nationale lancée en 2018.

À DÉCOUVRIR

Ce vol « marque un palier critique important » dans le développement du réseau, selon le directeur général de la compagnie Ibrahima Kane, dans le contexte difficile de la pandémie de Covid-19.

Tous les billets pour ce vol inaugural ont été vendus à un tarif préférentiel. L’aller-retour était disponible à partir de 479 000 FCFA (environ 730 euros). Le rythme sera de deux vols par semaine pour commencer, et se fera à bord d’un Airbus A330 néo. Des correspondances se feront également avec les capitales africaines desservies par Air Sénégal. (Avec rfi)

4- Entre les mains des enquêteurs depuis quelques jours, l’Ivoirienne Alexia Kanté a fait de terribles aveux sur les injections à ses clientes pour “grossir leurs fesses en une semaine”

D’emblée, elle déclare que si elle est venue au pays de la Téranga, c’est parce que : “beaucoup de Sénégalaises m’ont contacté, via les réseaux sociaux, pour grossir les fesses. C’est pourquoi je suis venu pour la deuxième fois. ”

A en croire Libération, un appartement loué à 10000 FCFA par jour aux Almadies lui servait de clinique, son époux assurant la comptabilité.

La source de révéler que devant les Enquêteurs, la femme a avoué n’avoir fait aucune étude dans ce domaine, qu’elle n’utilisait que de l’acide hyaluronique, des injections à base de café, en brûlant la graisse du ventre, du dos…

Les prestations se faisaient à prix d’or. le remodelage du nez était facturé à 420 000 FCFA, l’augmentation des lèvres entre 40 et 70 000 et l’augmentation des fesses pour chaque client, la dose à 50 000 FCFA.

5- Créativité : Deux jeunes élèves sénégalais inventent une canne intelligente pour les non-voyants

Deux jeunes sénégalais qui se distinguent de la plus belle des manières.  Malick Fall et Kenny Kane, tous élèves de “The Senegalese American Bilingual School ” ont inventé une canne intelligente en vue d’aider les non-voyants à s’orienter plus facilement à la grande surprise de leurs enseignants. Cette canne munie d’un dispositif super sonique fonctionne comme de la géolocalisation.

La canne émet un signal à son détenteur à partir d’une certaine distance pour lui signaler la présence d’un obstacle devant lui. Ainsi, il peut prendre des précautions pour éviter l’obstacle. Mais au-delà de l’orientation, cette canne a aussi une autre fonction pour aider à sauver la vie de son détenteur, selon senego.

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess