Top 5 du 6 Août 2022

1- Presse : Deuxième jour sans Le Soleil, un syndicaliste explique

Comme hier, vendredi, Le Soleil n’est pas (ap)paru ce samedi. Une première dans l’histoire du média public. Le problème ? Un conflit entre le syndicat-maison et le directeur général de l’entreprise, Yakham Mbaye.

« La non-parution de Le Soleil est liée à un processus qui a démarré au mois de novembre 2021, explique Souleymane Diam Sy, un des responsables syndicaux interrogé dans L’Observateur de ce samedi. Nous avons alerté depuis longtemps que le directeur général n’était pas à la hauteur pour gérer Le Soleil. »

S’il regrette d’assister « à un jour sans ‘Soleil’ », Souleymane Diam Sy laisse entendre que leur action, qui en est la cause, est nécessaire pour « sauver ce patrimoine historique ».

La non-parution du journal durera combien temps ? Un syndicaliste contacté par Seneweb est formel : « Elle durera jusqu’à nouvel ordre. »

D’ici là, les agents du Soleil entendent maintenir la pression sur leur directeur général. Ils ont déposé contre lui une plainte à l’OFNAC et envisagent une grève générale illimitée, informe Seneweb.

2- Contestation des résultats des législatives au Nord : sûr de leur victoire, Farba Ngom demande une réorganisation du scrutin

Le député-maire des Agnams est sûr de la victoire de leur coalition aux élections législatives du 31 juillet, malgré les contestations des leaders de Yewwi Askan Wi (opposition). Lors d’une conférence de presse, Farba Ngom a demandé au ministre de l’Intérieur de réorganiser un scrutin partiel, relate Pressafrik.

« Je défie tous ces leaders de Yewwi Askan Wi qui contestent les chiffres obtenus par la coalition BBY au Fouta. Je demande solennellement au ministre de l’Intérieur d’organiser un scrutin spécial au Fouta dimanche prochain si la loi le permet, entre la coalition Yewwi et BBY, nous allons les laminer encore », a déclaré Farba Ngom très en verve.

3- Inondations : Les trois premières mesures d’urgence du ministre de l’Intérieur

Les 126 mm de pluie qui sont tombés sur Dakar ont causé d’énormes dégâts matériels et plongé beaucoup de foyers dans le désarroi. D’après certains médias, il y a eu des décès.

Face à cette situation, le gouvernement a pris trois mesures d’urgence. Dans un arrêté pris hier, vendredi, et repris par L’Observateur dans son édition de ce samedi, le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, a déclenché le Plan Orsec. 

L’objectif est de « prendre les dispositions idoines à la protection et à l’assistance aux personnes sinistrées ainsi que les mesures de sauvetage des biens et de la préservation de l’environnement ».

À DÉCOUVRIR

En vue de préparer le terrain et d’assurer une mise en œuvre harmonieuse des actions envisagées, le ministre de l’Intérieur devrait présider, ce samedi, selon L’Observateur parcouru par Seneweb, une réunion de coordination avec les services concernés.

Afin que les actions à entreprendre soient efficaces, il est demandé aux sapeurs-pompiers, à l’ONAS, à la Senelec, à l’Ageroute, entre autres partenaires techniques déployés sur le terrain depuis hier, vendredi, de faire l’état des lieux pour permettre la mise en place des mesures destinées à soulager les populations.

Advertisement

4- Arrestation de Outhmane Diagne : La mafia Kacc Kacci hausse le ton…

Le mafia Kacc Kacci est très remontée après l’arrestation de leur coordinateur, Outhmane Diagne.

Ils ont lancé un appel à tous les Sénégalais épris de justice à la mobilisation pour aller soutenir leur coordonnateur qui a été injustement arrêté, selon eux, rapporte Senego.

« La mafia Kacc kacci ne va jamais reculer devant une quelconque intimidation du régime de Macky Sall », a déclaré le porte-parole avant d’informer qu’une conférence de presse sera organisée lundi, au Palais de justice.

5- L’Anacim annonce des « Orages beaucoup plus marqués »

La journée d’hier vendredi a été cauchemardesque pour bien des dakarois. Mais, les prévisions de la météo sont peu rassurantes, au vu des dégâts déjà causés par la pluie hier vendredi.

« Demain (Aujourd’hui) on s’attend à de petites pluies, mais des orages qui seront beaucoup plus marqués au courant de l’après-midi allant vers la nuit, toujours vers les régions Centre Ouest Dakar, la Petite côte et vers la Casamance », indique Mor Kébé, prévisionniste à l’Anacim. Il souligne qu’en début de ce week-end, les conditions resteront toujours favorables à des activités pluvio-orageuses sur le Sud-Ouest du pays, remontant un peu vers Dakar, presque sur le littoral.

« Dans la journée du Samedi, les conditions vont redevenir légèrement stables, mais des activités pluvio-orageuses, des plus intermittentes, ne sont pas à exclure. Elles pourraient intéresser sur la façade Ouest du pays. Dans l’après-midi, les activités pluvio-orageuses vont débuter sur l’Est du pays. Elles  vont progresser dans le temps, dans les régions Est comme Kédougou, Bakel remontant un peu vers Matam », a fait savoir le prévisionniste dans l’Obs parcouru par Igfm.

A l’en croire, ces activités pourront progresser au courant de la nuit de samedi. « Elles vont balayer la partie centre et aller jusqu’à la façade Ouest du pays. Les activités pluvio-orageuses vont rester favorables sur le Sud et le Littoral et les régions comme Ziguinchor, Dakar, Diourbel Fatick et Mbour. Ces activités seront intermittentes. »

Toutefois, les conditions vont redevenir stables presque sur une bonne partie du Pays, de dimanche soir jusqu’à lundi.

La Rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess