Top 5 du 9 Juin 2022

1- Manifestation de Yewwi : 20 personnes arrêtées

Plusieurs personnes ont été arrêtées lors de la manifestation d’hier mercredi de la coalition Yewwi Askan Wi. Selon des sources du journal Les Echos et Seneweb, une vingtaine d’individus ont été arrêtées dans la journée d’hier. C’est d’abord à Grand Yoff que la Gendarmerie a procédé à une arrestation. Plus tard, les hommes du Général Moussa Fall ont arrêté une autre personne dans la grande banlieue dakaroise. Il était, dit-on, à la tête d’un «gang» d’une quinzaine de personnes.

Après la manifestation aussi, deux autres personnes ont été arrêtées. Interrogés certains d’entre eux auraient reconnu être des membres du Mouvement démocratique des forces de Casamance (Mfdc).

Ils ont avoué avoir fait le déplacement pour mener des activités subversives.

lors de leurs interrogatoires, ils ont indiqué qu’ils croyaient que la manifestation allait être interdite. Ils attendaient, ont-ils avoué, que la décision d’interdiction soit prise par le Préfet de Dakar pour mener des actions un peu partout dans la capitale.

Pour ce faire, ils avaient ciblé des magasins à l’enseigne «Auchan», des stations services mais aussi quelques organes de presse. Selon Les Echos, l’Etat a décidé d’informer les Sénégalais sur les véritables mobiles des personnes arrêtées dès la fin de l’enquête, renseignent nos confrères.

2- Microfinance : «Sen Cred» remettait de faux chèques à ses clients, plusieurs plaintes à la Dic

Le directeur général de « Sen Cred »,Issa Savaré est dans de beaux draps. Selon les informations données par Seneweb, sa « structure de microfinance », qui proposait à ses clients “une nouvelle vision de la finance”, est éclaboussée par une affaire d’arnaque présumée. D’après Libération, cette boite fonctionnait selon le fameux système Ponzi avec notamment des prêts dans un délai de 15 jours, après versement d’une caution par le bénéficiaire. Mais, il s’est trouvé que la « structure » fournissait des chèques impayés. D’ailleurs, le journal informe que rien qu’entre le 25 avril 2022 et le 27 mai dernier, la Division des investigations criminelles (Dic) a enregistré plusieurs plaintes pour des préjudices allant de 3 à 50 millions F Cfa.

3- Grève des meuniers : L’Etat libère 4 milliards cette semaine et promet 15 milliards au plus tard le 10 juillet

Les industriels regroupés au sein de l’As- sociation des meuniers du Sénégal (AMIS) exigent un protocole dûment signé par le ministre des Finances et du Budget pour reprendre leurs activités. D’ après PressAfrik le mardi 07 juin, ils ont obtenu de l’argentier de l’Etat, Abdoulaye Daouda Diallo, accompagné par le directeur général du Budget, Moustapha Ba, le paiement de 4 milliards de frs cette semaine et de 15 milliards de frs le 10 juillet prochain. En attendant de recevoir le protocole devant matérialiser l’engagement du Gouvernement, l’AMIS maintient la suspension de la commercialisation de la farine. La farine pourrait être de nouveau disponible dans les jours à venir dans les boulangeries et autres évoluant dans le segment de la minoterie. Les 7 industries meunières (GMD, NMA, OLAM, SEDIMA, MDS, BASMALA) après avoir réclamé en vain du Gouvernement le paiement de compensations sur les prix à la suite de l’accord signé le 11 novembre 2021 avaient décidé ce 03 juin de suspendre la commercialisation de la farine.

À DÉCOUVRIR

4- « Gouvernement face à la presse » prévu ce vendredi avec plusieurs sujets au menu

La conférence de presse dénommée « Gouvernement face à la presse » se tient vendredi à 10 heures, à l’Hôtel Terroubi, à Dakar, informe un communiqué du ministre porte-parole du gouvernement, Oumar Gueye.

Il sera abordé l’impact de la crise ukrainienne sur les hydrocarbures et les denrées de première nécessité, l’effectivité de la mise en œuvre des accords entre le gouvernement et les Syndicats d’Enseignants et l’état de mise en œuvre du programme Xëyu Ndaw Gni, selon le document, rapporte pressAfrik.

La rencontre avec les médias s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de communication dénommée « Le gouvernement face à la presse » qui se tient en principe tous les 15 jours.

5- Trafic de faux billets : Nouveau rebondissement dans l’affaire Bougazelli

Du nouveau dans l’affaire Seydina Fall alias Bougazelli, du nom de l’ex-député de l’Alliance pour la république (Apr) arrêté, en novembre 2019, par la Section de Recherches de la gendarmerie pour trafic présumé de faux billets de banque.

En effet, le nouveau Doyen des juges, Oumar Maham Diallo, a accordé, hier mercredi, la liberté provisoire à Oumar Samb, l’économiste qui avait enfoncé le responsable politique de Guédiawaye.

D’après L’Observateur, qui donne la nouvelle dans sa parution de ce jeudi 9 juin, repris par Senenews, si le Doyen des juges a accordé cette liberté provisoire au sieur Samb, c’est parce que le parquet ne s’y est pas opposé. Le journal signale, à cet effet, que le Burkinabè Moussa Ouéadrago est, actuellement, l’unique personne impliqué dans ce sulfureux dossier encore en détention.

Maguete Seck « Sane Madio » rencontre enfin Sadio Mane ( vidéo)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess