Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 24 Novembre 2021

1- Burkina Faso : Le convoi militaire français suspendu aux négociations

Au Burkina Faso, le convoi militaire français, bloqué depuis jeudi dernier par des manifestants, est toujours en attente dans un camp militaire, à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou. Les tractations se poursuivent entre autorités burkinabè et manifestants pour permettre au convoi de reprendre sa route, informe RFI.

2- Affaire M’mah Sylla : Le corps de la jeune femme rapatrié en Guinée

Le corps de M’mah Sylla a été rapatrié mardi soir mardi à Conakry. Sur le tarmac de l’aéroport de Gbessia, il y avait ses proches et sa famille. Des officiels également, plusieurs ministres, des membres de la junte et le secrétaire général aux Affaires religieuses notamment, rapporte RFI.

3- Soudan : Malgré l’accord, les arrestations massives se poursuivent

Conformément aux termes de l’accord passé entre Abdallah Hamdok et le général Al-Burhane, des personnalités politiques ont été libérées comme Omar al-Digair, chef du Parti du Congrès soudanais ou encore Yasir Arman du Mouvement de libération populaire du Soudan, Faisal Mohammed Saleh, ancien ministre de l’Information, ainsi que Saddiq Saddiq al-Mahdi, du parti Oumma. Mais la plupart des détenus restent sous les verrous et des arrestations se poursuivent selon des avocats. (Avec RFI)

4- Le ministre de la Défense israélien Benny Gantz en visite au Maroc

C’est la première fois qu’un ministre de la Défense de l’État hébreu effectue une visite de ce genre. Elle intervient sur fond de tension entre Alger et Rabat, sur le Sahara occidental. Le Maroc et Israël prévoient de signer des accords de coopération sécuritaire, relate RFI.

À DÉCOUVRIR

5- La FAO appelle les pays à préparer leurs systèmes alimentaires à de nouveaux « chocs »

L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié mardi 23 novembre son rapport annuel. La pandémie de Covid-19, le changement climatique et les conflits ont, cette année encore, eu des impacts importants sur la sécurité alimentaire notamment sur le continent africain. (Avec RFI)

6- Éthiopie : Face à l’avancée des rebelles, le Premier ministre Abiy Ahmed change de ton

Alors que la coalition de rebelles tigréens et oromos est à moins de 200 km de la capitale éthiopienne, le Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé qu’il se rendrait en personne sur la ligne de front pour diriger la défense de la capitale.

C’était à la sortie d’une réunion du comité exécutif de son parti, le Parti de la prospérité, que le Premier ministre Abiy Ahmed a fait savoir qu’à partir de ce mardi 23 novembre, il serait personnellement « mobilisé sur le front pour mener les forces armées ». « Ceux qui veulent faire partie des enfants de l’Éthiopie salués par l’histoire, levez-vous aujourd’hui pour votre pays ! », a-t-il lancé. (Avec RFI)

7- L’ONU va évacuer les familles de ses employés internationaux en Éthiopie

L’ONU va évacuer d’ici le 25 novembre les familles de ses employés internationaux en Éthiopie, où les combats ont progressé vers la capitale, selon un document officiel daté de lundi et consulté mardi par l’AFP.

Ce document interne des services de sécurité de l’ONU demande à l’organisation de « coordonner l’évacuation et d’assurer que tous les membres éligibles des familles du personnel recruté à l’étranger quittent l’Ethiopie au plus tard le 25 novembre 2021 ». (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

via SenCaféActu

A lire aussi

Commentaires

Instagram

#LuBess