Un bébé vivant déclaré mort à l’hôpital régional de Kaolack : La responsabilité imputée à une aide infirmière.

Un bébé vivant déclaré mort à l'hôpital régional de Kaolack : La responsabilité imputée à une aide infirmière.
Les services de l’hôpital régional de Kaolack ont tenu un point de presse cet après-midi. Ce, suite à ce qui s’est passé au niveau de ce centre hospitalier. En effet, il s’agit d’un “nourrisson déclaré mort, retrouvé finalement vivant dans un carton à la morgue”.
 

Le représentant des médecins au niveau du conseil d’administration, le docteur Kalidou Ly, a informé sur l’événement qui s’est produit à l’hôpital. “Effectivement, le pédiatre était appelé vers une autre urgence à la néonatalogie de la maternité, il y a eu un événement qui s’est produit parce que tout simplement le bébé a présenté un troisième arrêt cardio-respiratoire et l’aide infirmière qui était la seconde du chef de garde… a pensé que le bébé était décédé. Malheureusement, elle n’a demandé l’avis ni de la sage-femme qui était la cheffe de garde ni du médecin qui était occupé chez un autre patient…Elle a tout simplement fait le certificat de décès et a envoyé le bébé à la morgue…Quand le bébé est arrivé à la morgue, heureusement que les agents ont constaté que le bébé n’était pas décédé….”


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess