Viol / Menaces avec arme : La chute du redoutable taximan Serigne Faye.

Viol / Menaces avec arme : La chute du redoutable taximan Serigne Faye.
Selon les informations du journal Libération, le taxi immatriculé DK 3273 AZ à été placé sous scellé par le commissariat d’arrondissement de Pikine. Son conducteur, Serigne Faye, violait sous la menace d’un couteau, les clientes qu’il embarquait le soir.

Le parquet de Pikine-Guédiawaye a ouvert une information judiciaire contre Serigne Faye, un conducteur de taxi, pour viol et menaces de mort. Ce chauffeur de profession, domicilié à la Zac Mbao violait sous la menace, les clients qu’il embarquait la nuit à bord de son taxi immatriculé DK 3273 AZ.

Dans la nuit du 2 janvier dernier, une jeune femme T.J.E Gomis avait quitté son domicile sis à Fass Mbao pour un rendez au Point E. C’est ainsi qu’elle a pris un taxi au niveau du croisement de Fass Mbao. Mais arrivé au rond-point Sips, le chauffeur du taxi a pris la route qui mène vers Pikine Guinaw Rails. Après quelques mètres de course, il s’est posé dans un garage mécanique avant de demander à la victime présumée de se déshabiller. Face au refus de la cliente, le chauffeur, qui sera identifié comme étant Serigne Faye, a brandi un couteau qu’il a pointé sur la clavicule gauche de la victime présumée avant de l’extraire du taxi et de la violer à même le sol.

Dans la foulée T.J.E. Gomis s’est emparée d’une pierre avant d’en asséner un violent coup à son bourreau. Alors que ce dernier saignait et la poursuivait, elle a poussé des cris qui ont alerté trois bonnes volontés. Mais quand ces derniers sont arrivés, le taximan a pris la fuite. Cependant l’une d’elles a jeté une pierre sur le taxi.

La victime présumée avait réussi à relever intelligemment le numéro de la licence du taxi à savoir L23777, chose que le taximan ignorait. Grâce à ce numéro, les enquêteurs ont pu remonter à Serigne Faye qui a argué sans convaincre que la victime présumée était consentante avant de changer d’avis au moment du passage à l’acte.

À noter que le chauffeur attitré du taxi, T. Niang, qui “donnait” la voiture à Serigne Faye le week-end, a indiqué aux policiers que ce dernier l’ avait interpellé sur sa blessure à la tête et la trace retrouvée sur le véhicule.

Conformément aux renseignements judiciaires, Serigne Faye avait déjà été condamné une première fois pour agression sexuelle… 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess