Violence électorale : Bamba Fall accuse le président et son régime

La signature de la charte sur la non-violence agitée depuis le démarrage de la campagne s’est invitée au meeting de Bamba Fall à la rue 19×20 ce vendredi. Et selon le maire de la Médina, toute cette violence est l’œuvre du président et de son régime. « Je dis et je répète que la violence est prônée par les candidats de la mouvance présidentielle. C’est au président de la République d’abord de lutter contre la violence car il est le seul garant contre la violence. Je n’exhorte jamais mes militants à s’adonner à la violence. Tous ses responsables sont entourés de gros bras. C’est écœurant de voir le président de la République entouré par la police et la gendarmerie, laisser de simples militants, sous ses yeux, être bâillonnés par des gros bras sans réagir. Au moment du couvre-feu, ses gros bras ont utilisé la violence pour brutaliser les citoyens… »


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess