Violences électorales devant la mairie de Wakhinane Nimzatt : Ahmed Aïdara et YAW nient les accusations du maire Racine Talla et annoncent ‘aussi une plainte’.

Violences électorales devant la mairie de Wakhinane Nimzatt : Ahmed Aïdara et YAW nient les accusations du maire Racine Talla et annoncent 'aussi une plainte'.
Les premières tensions électorales en perspective des législatives ont été enregistrées hier à Guédiawaye. La coalition Yewwi Askan Wi, dans ce début de campagne, organise des caravanes et des visites de proximité.

Justement, en parlant de caravane, elle est passée hier devant les locaux de la mairie de Wakhinane Nimzatt où se trouvait le maire de ladite commune, Racine Talla qui était en point de presse avec quelques responsables de la coalition présidentielle. Le maire de Wakhinane Nimzatt a déploré ce temps d’arrêt de la caravane du maire de la ville de Guédiawaye qui, selon lui, récidiviste, a voulu encore faire dans la provocation. 

Selon le maire de la commune en question, des dégâts matériels ont été enregistrés. Il y a au total six voitures de responsables politiques de Benno dédiées à la campagne qui ont été saccagées, fait savoir le maire Racine Talla qui, dans la foulée, a annoncé une plainte. Cette initiative ne sera pas seulement du camp de la coalition présidentielle. Yewwi tout comme la coalition présidentielle se renvoie la balle.

En effet, le maire de la ville de Guédiawaye et la coalition Yewwi Askan Wi dudit département ont réagi face à ce qu’ils considèrent comme un acharnement. Ils balaient d’un revers de main toutes ces accusations du camp de Racine Talla et brandissent leurs arguments. C’est par la voix de leur porte-parole, Mor Diaw, que la coalition Yewwi Askan Wi Guédiawaye, se confiant à Dakaractu, fait savoir que c’est Racine Talla et les responsables de Benno qui ont été à l’origine des hostilités. « Le maire de wakhinane Nimzatt a donné des instructions pour que notre caravane soit attaquée. Nous n’accepterons pas que la défaite durant les locales et qui est toujours amère chez eux, puisse leur permettre de nous attaquer partout à Guédiawaye », a fustigé Mor Diaw parlant au nom de Ahmed Aïdara et de la coalition Yewwi Askan Wi. Ahmed Aïdara et ses camarades comptent ainsi porter plainte contre ces attaques injustifiées de la part de la coalition Benno Bokk Yakaar et appelle ses militants à continuer pacifiquement la campagne électorale.


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess