Vol en réunion : les malfaiteurs dérobent 3 tonnes de fer à béton dans un chantier.

Fallou Fall et Bathie Guèye ont comparu devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits de vol en réunion de trois tonnes de fer à béton dans un chantier. Ils seront édifiés sur leur sort le 12 mai prochain.

Vol en réunion : les malfaiteurs dérobent 3 tonnes de fer à béton dans un chantier.
Devant le prétoire, les mis en cause ont nié les faits qui leur sont reprochés. Interrogé en premier, le plaignant Mamadou Camara Ndao déclare être le responsable des barres de fer volées dans le chantier. Il explique : “C’est le chantier de mon grand frère qui m’avait confié le stock. Un jour, il m’a contacté pour me demander si j’avais envoyé des jeunes chercher du fer dans le bâtiment. Je lui ai dit que je n’étais pas au courant de cela. Quelque temps après, un voisin m’a également avisé que trois voitures de marque Peugeot sont en train de ramasser le fer qui se trouve dans le chantier. Je me suis rendu sur les lieux et je me suis disputé avec les voisins parce qu’ils ne m’avaient pas avisé à temps. Suite à cela, ils m’ont fait savoir que les jeunes habitaient dans le quartier. C’est sur ces entrefaites que j’ai commencé mes recherches jusqu’à ce que je découvre l’identité des  malfaiteurs”, dit-il. 

Des déclarations confortées par Biram Fall, un des témoins de cette affaire. Le jeune homme vêtu d’un boubou traditionnel de couleur blanche dira que le jour des faits, le prévenu Fallou Fall était le conducteur de l’une des véhicules. “Il était accompagné d’autres personnes. Quand je l’ai interpellé, il m’a dit que c’est le plaignant qui l’a chargé de prendre le fer”, confie-t-il.
Invité à répondre à ses déclarations, le prévenu Fallou Fall explique : ” j’ai quitté mon lieu de travail vers 19 heures et je devais me rendre chez ma grand-mère pour rompre le jeûne. C’est en cours de route que les limiers m’ont interpellé avant de m’accuser de vol. Je n’ai rien volé”, se dédouane le mis en cause.

À son tour, son co-prévenu Bathie Guèye âgé de 35 ans déclare qu’il est chauffeur et il stationne sa voiture à côté du chantier à sa descente de travail. “Je ne suis mêlé ni de près ou de loin à cette affaire”, se défend-il.

Prenant la parole, le représentant du ministère public a requis deux ans d’emprisonnement dont 6 mois ferme. La défense a sollicité la relaxe des prévenus au bénéfice du doute.

Le jugement sera rendu le 12 mai prochain. 


www.dakaractu.com

via DAKARACTU

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess