A Bentonville, la famille Walton modèle son fief de l’Arkansas à coups de millions de dollars

Le premier magasin Walmart, fondé par Sam Walton, aujourd’hui transformé en musée à sa gloire, à Bentonville (Arkansas), en mai 2018.

Début septembre 2021, en tête de la liste annuelle des 400 milliardaires américains établie par le magazine Forbes, se trouvaient les « suspects habituels » : Jeff Bezos (Amazon), Elon Musk (Tesla), Mark Zuckerberg (Facebook), Bill Gates (Microsoft)… Et puis, à partir de la onzième place, les « inconnus habituels » : Jim Walton, Alice Walton et Rob Walton, septuagénaires tous trois dotés d’une fortune de 68 milliards de dollars (60 milliards d’euros). En descendant dans le classement, on déniche trois autres Walton – Lukas, Nancy, Chrysty – pour un total de 34 milliards de dollars. L’addition est vite faite : en septembre 2021, la famille Walton était la plus riche des Etats-Unis, avec 238 milliards de dollars de fortune, devant Jeff Bezos (200 milliards).

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Quand Jeff Bezos, Elon Musk et George Soros ne paient pas d’impôt sur le revenu

Des inconnus en Europe, qui ne le sont pas outre-Atlantique. Walton comme… Walmart : Jim, Alice et Rob sont les enfants de Sam Walton (1918-1992), le fondateur des supermarchés Walmart, créés en 1962, au fin fond de l’Arkansas, dans la petite bourgade de Bentonville. A partir de cette région des monts Ozarks, aux confins du Missouri et de l’Oklahoma, Sam Walton et ses successeurs ont conquis l’Amérique puis la planète : avec ses 2,3 millions de salariés dans le monde, 11 000 magasins dont 4 600 aux Etats-Unis, Walmart est le premier employeur privé des Etats-Unis et du monde.

Résistance face à Amazon

Surtout, la multinationale organise la résistance face à Amazon, avec un certain succès, puisque son chiffre reste encore supérieur à celui du leader mondial de la vente par Internet (570 milliards de dollars de chiffre d’affaires contre 470 attendus pour Amazon en 2021) et qu’elle a affiché des résultats meilleurs qu’attendu. La firme a fait aussi la fortune des Walton, qui détiennent encore 40 % de cette entreprise valorisée 400 milliards de dollars, notamment parce que leur père leur avait cédé ses titres lorsqu’ils valaient peu, acquittant un impôt sur les successions minimal.

L’histoire commence à Bentonville, Arkansas, pour lequel il existe un vol direct de New York. A l’arrivée, tout est Walton, tout est Walmart : dans le hall de l’aéroport, l’université d’Arkansas fait de la publicité pour le MBA (Master of Business Administration) qui porte le nom de Walton ; sur la route de l’aéroport, immédiatement, trois entrepôts gigantesques Walmart ; le boulevard s’appelle Samuel-Walton tandis que l’apparthôtel porte le nom de South Walton Suites. Et au centre-ville, sur la jolie place ensoleillée, se trouve le Musée Walmart, à la gloire du fondateur.

Il vous reste 76.47% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess