Après avoir balayé Haïti, la tempête Grace se renforce en ouragan et se dirige vers le Mexique

A Tulum, des Mexicains se préparent à l’arrivée de l’ouragan Grace et protègent la devanture d’un magasin, le 18 août 2021.

Les stations balnéaires se préparent à son arrivée, jeudi 19 août. Selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami, la tempête Grace soufflait, mercredi à 15 heures (GMT), des vents soutenus de 120 km/h et se trouvait à 105 kilomètres des îles Caïmans et à 560 kilomètres de la station balnéaire de Tulum, au Mexique.

« Grace devrait toucher terre dans la péninsule [mexicaine] du Yucatan jeudi matin et se déplacer sur le sud-ouest du golfe du Mexique tôt vendredi », a déclaré le NHC qui s’attend à ce que l’ouragan se renforce encore sur les eaux caribéennes. L’Etat mexicain de Quintana Roo, qui possède un long littoral sur les Caraïbes et abrite les principales destinations touristiques du pays, dont Cancun, se préparait à l’arrivée de l’ouragan qui devrait toucher terre aux environs de Tulum, où se trouve un site archéologique maya.

« On ne sait pas ce qui va nous tomber dessus »

La protection civile a déjà mis en place 85 abris pour accueillir la population la plus vulnérable. Dans les supermarchés de Cancun, certains habitants faisaient des réserves de nourriture malgré les appels des autorités à ne pas céder aux achats de panique. « On ne sait pas ce qui va nous tomber dessus », a déclaré Hortencia Rodriguez, femme au foyer de 41 ans. « Avec Wilma, nous n’étions pas préparés et nous avons été durement touchés », a-t-elle rappelé en référence à l’ouragan de catégorie 5 (le plus haut niveau sur l’échelle de Saffir-Simpson) qui a frappé Cancun en 2005.

Les météorologues estiment que Grace mettra dix-huit heures pour traverser la péninsule du Yucatan pour ressortir dans le golfe du Mexique, avant de toucher à nouveau terre samedi au sud de l’Etat de Tamaulipas (nord-est). La tempête tropicale Grace a, dans sa course, traversé la République dominicaine et Haïti, frappé par un tremblement de terre de magnitude 7,2 samedi, qui a fait au moins 2 189 morts.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Eloi Laurent : « Le rapport du GIEC ouvre un chemin d’espoir pour l’humanité au milieu du chaos climatique »

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess