Au Cameroun, Emmanuel Macron demande à des historiens de « faire la lumière » sur l’action de la France pendant la colonisation et après l’indépendance


Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, accueilli par le président camerounais Paul Biya à son arrivée au palais présidentiel de Yaoundé, le 26 juillet 2022.

Emmanuel Macron a demandé, mardi 26 juillet, à des historiens de « faire la lumière » sur l’action de la France au Cameroun pendant la colonisation et après l’indépendance de ce pays. Le président français a aussi annoncé par la même occasion l’ouverture « en totalité » des archives françaises sur des « moments douloureux » et « tragiques ».

« Je souhaite que nous puissions avoir et lancer ensemble un travail conjoint d’historiens camerounais et français », a proposé M. Macron, lors d’une conférence de presse à Yaoundé avec son homologue camerounais Paul Biya. Avant l’indépendance du Cameroun en 1960, les autorités françaises ont réprimé dans le sang les militants nationalistes engagés dans la lutte armée contre le colonisateur.

Le chef de l’Etat français est arrivé à la mi-journée au palais présidentiel pour un entretien avec son homologue Paul Biya, 89 ans, qui dirige le Cameroun d’une main de fer depuis près de quarante ans. Il entendait discuter hors caméras « sans aucun tabou de tous les sujets », comme celui de la transition politique qui s’annonce en raison de l’âge de son homologue, avait fait savoir l’Elysée en amont de la rencontre.

Engagement pour la sécurité du continent africain

« Nous ne lâcherons pas la sécurité du continent africain », a, par ailleurs, promis Emmanuel Macron un peu plus tôt dans la journée, lors d’une allocution devant la communauté française de Yaoundé.

Il a ainsi réaffirmé sa volonté de « réinventer » le « dispositif militaire et sécuritaire » français, notamment au Sahel, alors que les derniers soldats de l’opération « Barkhane » doivent quitter le Mali à la fin de l’été et être redéployés dans la zone sahélienne.

« La France restera résolument engagée pour la sécurité du continent en appui et à la demande de nos partenaires africains », a fait valoir le chef de l’Etat, avant d’ajouter : « Nous resterons mobilisés aux côtés des pays du bassin du lac Tchad pour les aider à lutter contre les terroristes qui endeuillent depuis tant d’années l’extrême-nord du Cameroun », où est actif Boko Haram.

Lors de cette prise de parole, le chef de l’Etat a aussi voulu tordre le cou à certaines « carabistouilles » qui circulent dans le contexte de la guerre en Ukraine sur le continent africain, alors que Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe est lui aussi en visite dans quatre pays du continent.

« L’alimentation comme l’énergie sont devenues des armes de guerre russes »

« On est attaqué par certains qui expliquent que les sanctions européennes seraient la cause de la crise alimentaire mondiale, dont africaine. C’est totalement faux, c’est simplement que l’alimentation comme l’énergie sont devenues des armes de guerre russes », a-t-il affirmé, assurant que l’Union européenne « veut répondre à l’urgence alimentaire » qui touche le continent africain.

Une référence implicite à la tribune publiée lundi par M. Lavrov dans Les Dépêches de Brazzaville, unique quotidien en République du Congo, où ce dernier fustige les sanctions européennes prises contre son pays, ainsi que « les propagandes occidentale et ukrainienne, qui prétendent que la Russie “exporte la famine” » et se vante que la Russie « n’[ait] pas terni sa réputation par des crimes sanglants du colonialisme ».

Une réunion sur la sécurité alimentaire était prévue dans l’après-midi, avant une visite d’Emmanuel Macron au Village Noah, dans la banlieue de Yaoundé, où l’ancien tennisman Yannick Noah passe, désormais, six mois de l’année. La tournée entamée lundi soir par le chef de l’Etat sur le continent africain doit se poursuivre, mercredi, au Bénin et, jeudi, en Guinée-Bissau.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess