Aux Philippines, un avion militaire s’écrase avec 85 personnes à bord

Les C-130 sont des avions de transport militaire également souvent utilisés pour acheminer de l’aide humanitaire et des secours lors de catastrophes.

Un avion militaire transportant au moins 85 personnes s’est écrasé dimanche 4 juillet dans le sud des Philippines, a déclaré le chef des forces armées. Quarante personnes ont pu être sauvées jusqu’à présent de l’appareil en feu, un C-130, qui s’est écrasé alors qu’il tentait d’atterrir sur l’île de Jolo, dans la province de Sulu.

L’avion « a raté la piste d’atterrissage et a ensuite essayé de reprendre de la puissance mais il n’y est pas parvenu », a dit le général Cirilito Sobejana aux médias philippins. « Les secours sont sur place, nous prions pour que d’autres vies puissent être sauvées », a-t-il ajouté auprès de l’Agence France-Presse. Il a précisé que les quarante personnes secourues ont été conduites dans un hôpital militaire afin d’y être soignées.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Aux Philippines, une nouvelle loi antiterroriste fait craindre la répression

Des avions pour acheminer de l’aide humanitaire

De nombreux passagers de l’avion avaient récemment reçu leur instruction militaire de base. Ils avaient été envoyés sur cette île dans le cadre d’une force opérationnelle conjointe de lutte contre le terrorisme dans cette région.

L’armée est très présente dans le sud des Philippines en raison de la présence du groupe islamiste Abou Sayyaf, considéré comme une organisation terroriste par Washington. Ce groupe s’est scindé en plusieurs factions, dont certaines ont prêté allégeance à l’organisation Etat islamique. Il est constitué d’un réseau de militants auxquels sont attribués de sanglants attentats et des enlèvements de touristes étrangers et de missionnaires chrétiens.

Les C-130 sont des avions de transport militaire également souvent utilisés pour acheminer de l’aide humanitaire et des secours lors de catastrophes.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
0
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

« Nous aurions pu éviter tous ces morts » : à Rio, Bolsonaro conspué pour sa gestion de la pandémie

Next Post

Derby de Casablanca : le WAC bat encore le Raja et fonce vers le titre !

Related Posts