CDM 2022/ Le champion d’Europe 2020 à terre, la presse déchainée

La Squadra Azzura a échoué à se qualifier directement pour la phase finale de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Les joueurs de Roberto Mancini ont été freinés (0-0) à Belfast par l’Irlande du Nord dans une rencontre que l’Italie devait à tout prix gagner au risque de disputer les barrages. Finalement, le contraire s’est produit et pire le principal rival de la Squadra Azura tombeur des Bleus à l’euro, la Suisse, s’est imposé 4-0 à Lucerne contre la Bulgarie. La presse italienne ne cache pas son angoisse au lendemain de cette contre performance

Publicité
–>

 «Quel cauchemar (mais ce n’est pas fini», titre La Gazzetta dello Sport. Le journal au papier rose observe «une Italie méconnaissable dans les principes de jeu, dans l’esprit et dans les joueurs» , et voit ressurgir le spectre de l’élimination de 2017 : « Le fantôme que l’on croyait avoir définitivement effacé de l’horizon, le cauchemar suédois qui se matérialise sur la route du Qatar ».

Pour le Corriere dello Sport, les joueurs de la Nazionale sont «suspendus à un fil». De son côté, Tuttosport tire la sonnette d’alarme et appelle à du changement: «Il faut une autre Italie» .

Une opinion partagée par Leonardo Bonucci (34 ans, 113 sélections et 8 buts). Le défenseur central italien admet que « quelque chose s’est enrayé » depuis le sacre de l’Euro. «Nous devons trouver l’équilibre, la détermination et, surtout, l’insouciance de l’Euro. Nous devons entrer sur le terrain avec la légèreté et la force du groupe qui a fait de nous des champions d’Europe» , a déclaré le joueur de la Juventus Turin« .

Pour aller au Qatar, l’Italie devra décrocher l’un des trois tickets qualificatifs que se disputeront les douze barragistes.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess