Comme annoncé, le jeu vidéo « Fortnite » est devenu inaccessible en Chine

L’échéance est arrivée : le jeu vidéo phénomène Fortnite, qui réunit en ligne plus de 350 millions d’utilisateurs à travers le monde, n’est plus accessible en Chine, ont confirmé des joueurs, lundi 15 novembre.

L’éditeur Epic Games avait annoncé, le 31 octobre, qu’il allait cesser la version spécifique de son jeu dans le pays. « Le 15 novembre à 11 heures, nous éteindrons les serveurs du jeu et les joueurs [en Chine] ne pourront plus se connecter », était-il écrit dans un communiqué. Dès le lendemain, il était impossible pour les nouveaux joueurs de s’inscrire depuis la Chine.

Cette décision a été prise alors que le serrage de vis de Pékin en matière d’usages numériques et de jeux vidéo s’accélère depuis un an, et particulièrement depuis cet été. En août, les autorités ont imposé une limite drastique de trois heures de jeu vidéo par semaine aux moins de 18 ans.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Enquête encadré « Roblox ». L’ubérisation du jeu vidéo

Yahoo et LinkedIn se retirent également

Le géant chinois du numérique Tencent, deuxième actionnaire d’Epic Games (par ailleurs détenu majoritairement par son fondateur, l’Américain Tim Sweeney), est particulièrement proactif en la matière, ayant imposé dès le mois de juillet l’usage de la reconnaissance faciale pour interdire aux enfants et adolescents de jouer sur leur smartphone ou leur tablette en soirée.

Lancée au printemps 2018, la version chinoise de Fortnite différait par de nombreux aspects de celle distribuée dans le reste du monde, notamment visuellement, pour répondre aux exigences du pays. De même, la version chinoise du jeu ne proposait pas de « microtransactions », pourtant au cœur du modèle économique d’Epic Games, permettant d’acheter des contenus additionnels.

Le portail Yahoo a également annoncé récemment qu’il cessait ses activités en Chine, en raison d’un « environnement commercial et juridique de plus en plus difficile ». Pour les mêmes raisons, le réseau social professionnel LinkedIn de Microsoft avait également annoncé auparavant son retrait prochain de Chine.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Pourquoi Yahoo! et « Fortnite » quittent la Chine

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess