Condamné à 170 ans de prison à l’âge de 13 ans, voici pourquoi le cas de Ronald Sanford devrait être examiné

Ronald Sanford a déjà purgé plus de 30 ans en prison.

Ronald Sanford n’avait que 13 ans lorsqu’il a commis un crime qui allait changer sa vie à jamais. Le 18 août 1987, Sanford et son ami Sean Rowe, 15 ans, ont tué deux sœurs, Anna Harris (83 ans) et Julie Bellmar (87 ans).

Publicité
–>

Selon l’interview de Sanford par Sir Trevor McDonald dans l’émission « Inside Death Row », Ronald et Sean voulaient de l’argent pour la foire de l’Indiana et sont allés chercher du travail pour couper l’herbe. Ils ont frappé à la porte des victimes et après qu’elles aient refusé leurs services, les garçons se sont introduits de force dans la résidence, ce qui a abouti au double homicide.

Les procédures judiciaires décrivent un récit différent et plus effronté du double homicide. Mais les circonstances ont peu d’impact sur le résultat dévastateur, non seulement pour les victimes, mais aussi pour deux très jeunes garçons dont la vie a été affectée de manière exponentielle par leurs actions.

Sean, qui avait deux ans de plus que Sanford lorsque le crime a été commis, a été arrêté par le shérif du comté de Marion plus d’un an plus tard. Il a rapidement accepté un accord de plaidoyer en acceptant de témoigner contre Sanford. Ce faisant, il a également impliqué Sanford dans les allégations les plus graves. Sean Rowe a affirmé être un témoin du double homicide, soulignant qu’il a été commis par Sanford seul. Les accusations de meurtre contre Rowe ont été abandonnées, et Sanford a porté le poids des accusations les plus graves.

Le 22 mars 1989, Sean Rowe plaide coupable et est condamné à seulement cinq ans, onze mois et trente jours de prison. Il est libéré au bout de deux ans. Sanford, quant à lui, a été encouragé à plaider coupable pour le double homicide en plus du vol avec blessures corporelles et du cambriolage.

À l’âge de 15 ans, Sanford a été condamné à 170 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle. Il n’y a eu que peu ou pas de preuves quant au rôle joué par chacun dans le double homicide. Ce qui rend la grande disparité des peines encore plus flagrante.

Après avoir échappé à une condamnation à mort, Sean Rowe a finalement été reconnu coupable de pédophilie et d’inceste. En octobre 1999, il a été condamné à environ 20 ans de prison pour ces délits.

Publicité 2



Pendant ce temps, Sanford a passé plus de 30 ans en prison et est considéré comme admissible à la libération conditionnelle à l’âge de 100 ans.

Le cas de Ronald Sanford devrait être réexaminé selon plusieurs. Une pétition a été lancée pour l’aider à lutter pour sa liberté.

Crédit photo : facetofaceafrica

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess