Covid-19 dans le monde : Hongkong interdit les arrivées en provenance de huit pays, dont la France

Le gouvernement d’Hongkong a annoncé mercredi qu’il interdisait toute arrivée de voyageurs en provenance de huit pays, alors que les contaminations au nouveau coronavirus se multiplient à travers le monde.

La pandémie a fait au moins 5,44 millions de morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles, mardi 4 janvier. Toutefois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Lire aussi Covid-19 dans le monde : Omicron pourrait générer des variants plus dangereux, selon l’OMS
  • Hongkong interdit les arrivées en provenance de huit pays

Le gouvernement d’Hongkong a annoncé mercredi qu’il interdisait toute arrivée de voyageurs en provenance de huit pays pour tenter de prévenir la propagation du variant Omicron. Les pays concernés sont la France, le Canada, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Inde, le Pakistan, l’Australie et les Philippines.

Autres mesures annoncées : l’interdiction des événements publics de grande ampleur et la fermeture de quinze types de commerces, dont les bars, les boîtes de nuit, les salles de sport et les salons de beauté. Dîner à l’intérieur des restaurants sera interdit après 18 heures.

Hongkong, à l’instar de la Chine continentale, pratique une stratégie « zéro Covid » consistant en une longue quarantaine pour toute personne entrant sur son territoire et une politique draconienne d’isolement des malades et des cas contacts. Cette stratégie a permis à la mégapole de 7,5 millions d’habitants de n’enregistrer qu’un peu plus de 12 000 cas et seulement 213 morts depuis le début de la pandémie, mais au prix d’un isolement international coûteux pour ce grand centre financier mondial.

Ces annonces surviennent alors que les contaminations au nouveau coronavirus se multiplient à travers le monde : près de 890 000 cas en vingt-quatre heures aux Etats-Unis, 270 000 en France, plus de 200 000 au Royaume-Uni… Israël a annoncé mercredi avoir enregistré près de 12 000 nouveaux cas en vingt-quatre heures, un nouveau pic de contaminations depuis le début de la pandémie.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Pour atteindre le « zéro Covid », Hongkong impose une quarantaine éprouvante aux résidents revenant sur l’île
  • Pékin : une « bulle sanitaire » mise en place autour des sites des Jeux olympiques d’hiver

Une « bulle sanitaire » anti-Covid a été mise en place mardi autour des sites des Jeux olympiques de Pékin (du 4 au 20 février) afin d’accueillir les 3 000 sportifs et le personnel chargé de l’organisation de l’événement. L’objectif : éviter tout contact entre les personnes en provenance de l’étranger et la population locale en dehors de cette zone.

La « bulle » s’étend en fait à tous les lieux par où passeront les participants étrangers, à commencer par l’aéroport de Pékin, où deux Japonais sont arrivés mardi. Les deux voyageurs ont été pris en charge séparément par des employés en combinaison de protection intégrale qui les ont accompagnés jusqu’au village olympique.

Tous les participants étrangers doivent être vaccinés, les autres étant soumis à une quarantaine de 21 jours. Lorsqu’ils se déplaceront d’un site à un autre, les participants resteront séparés de la population locale, avec par exemple des voitures réservées dans le train à grande vitesse conduisant aux pistes de ski. Les spectateurs (seules seront autorisées les personnes résidant en Chine) n’entreront pas dans la « bulle ».

Lire aussi Covid-19 : les JO d’hiver de Pékin 2022 se tiendront sans spectateurs étrangers
  • En Chine, une ville dépiste 10 millions d’habitants

La ville chinoise de Zhengzhou (centre) a entamé mercredi le dépistage de ses 10 millions d’habitants après que quelques cas de Covid ont été détectés.

La Chine, où la pandémie a été détectée à la fin de 2019, a largement éradiqué la maladie en recourant à des mesures très strictes de dépistage, de traçage, de confinement et de vaccination. Ces mesures n’ont cependant pas empêché l’émergence de petits foyers de Covid, qui inquiètent les autorités à l’approche des JO d’hiver.

Zhengzhou avait fait état ces derniers jours de deux malades et neuf cas asymptomatiques. Les autorités locales ont imposé un confinement à huit quartiers d’habitation, soit plusieurs dizaines de milliers de personnes. La prudence de la ville est motivée par sa proximité avec la métropole de Xi’an, dans la province voisine du Shaanxi, où un foyer d’infection à l’ampleur inédite depuis 2020 s’est déclaré ces dernières semaines.

Les autorités ont contraint les 13 millions d’habitants de Xi’an à rester à domicile. Mercredi, le ministère de la santé n’a fait état que de 35 nouveaux malades dans la ville. « La tendance à la hausse de la propagation du Covid est maîtrisée », a déclaré Ma Guanghui, directeur adjoint de la commission provinciale de la santé.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés La stratégie « zéro Covid » crée des tensions dans le sud-ouest de la Chine

Notre sélection d’articles sur les vaccins contre le Covid-19

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess