Covid-19 dans le monde : plus d’un milliard de personnes vaccinées en Chine

Des étudiants patientent à l’université de Wuhan (Chine) pour recevoir une dose de vaccin contre le Covid-19, le 27 avril 2021.

La pandémie liée au Covid-19 a fait au moins 4,6 millions de morts dans le monde depuis la fin de décembre 2019, selon un bilan établi jeudi 16 septembre, par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles. Ces chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime toutefois que le bilan pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

  • En Chine, plus de 70 % de la population vaccinée

Le gouvernement chinois a affirmé jeudi avoir entièrement vacciné plus d’un milliard de personnes contre le Covid-19, soit plus de 70 % de sa population de 1,4 milliard d’habitants, a annoncé le porte-parole du ministère de la santé, Mi Feng.

Premier pays touché par la pandémie, la Chine a également été la première à sortir de la crise sanitaire, dès le printemps 2020, grâce à l’adoption de mesures radicales. Elle fait encore face à des regains épidémiques, mais ils restent limités et sporadiques. Officiellement, 4 636 personnes ont succombé au Covid-19 en Chine.

Lire aussi : La Chine envisage de combiner les doses de ses vaccins pour pallier leur faible efficacité

Le pays a commencé dès la fin de 2020 à vacciner sa population, principalement à l’aide de deux vaccins des laboratoires chinois Sinovac et Sinopharm. Leur taux d’efficacité fait l’objet d’interrogations, notamment face aux variants du SARS-CoV-2 plus résistants. Pékin n’a, pour l’heure, pas autorisé la commercialisation de vaccins étrangers sur son sol.

  • Des dizaines de malades dans l’entourage de Vladimir Poutine

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, lors d’une réunion en visioconférence, le 16 septembre 2021, alors qu’il est à l’isolement depuis mercredi, dans la banlieue de Moscou.

A l’isolement depuis mercredi, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a reconnu jeudi que des dizaines de personnes dans son entourage souffraient du Covid-19. Il s’agit notamment des gardes du corps du chef de l’Etat, selon la présidence russe.

« Dans mon entourage (…), ce n’est pas une, ni deux, mais plusieurs dizaines de personnes qui sont tombées malades [du Covid-19] », a annoncé M. Poutine lors d’une réunion par visioconférence. Selon son porte-parole, Dmitri Peskov, le président, âgé de 68 ans et vacciné depuis mars, doit rester à l’isolement encore « au moins une semaine » du fait de ce foyer sans précédent depuis le début de l’épidémie dans le cercle rapproché du maître du Kremlin.

Lire aussi : Vladimir Poutine appelle les Russes à recourir à la vaccination, sans la rendre obligatoire

M. Peskov a assuré, en revanche, n’avoir connaissance « d’aucun cas grave », soulignant que « pratiquement tous ceux » qui travaillent avec M. Poutine sont vaccinés. Toujours selon lui, le fonctionnement du Kremlin n’est pas affecté, et le président lui-même « travaille normalement » depuis sa résidence en banlieue de Moscou.

Cette irruption du Covid-19 dans l’entourage rapproché du président souligne les difficultés du pays à lutter contre l’épidémie. La Russie est l’un des Etats au monde où la pandémie a fait le plus de morts. Le phénomène s’est même accéléré, les Russes ne se faisant pas vacciner par les produits élaborés dans le pays, sur fond de méfiance à l’égard des autorités. Selon l’agence des statistiques Rosstat, quelque 350 000 Russes étaient morts du Covid-19 à la fin de juillet. Aussi, d’après un décompte du site Gogov, seulement 27,5 % de la population russe est totalement vaccinée à ce jour.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess