Covid-19 : le marathon de Pékin reporté sine die

Le marathon de Pékin, prévu le 31 octobre, a été reporté sine die pour prévenir tout risque de transmission du Covid-19, à une centaine de jours des Jeux olympiques (JO), ont annoncé les organisateurs dimanche 24 octobre.

La Chine a enregistré lundi 39 nouveaux cas de Covid-19, mettant à l’épreuve sa politique de « tolérance zéro » à l’égard du coronavirus.

Lire aussi Covid-19 : les JO d’hiver de Pékin 2022 se tiendront sans spectateurs étrangers

Le marathon de Pékin a été reporté à une date indéterminée « de manière à prévenir le risque de transmission épidémique [et] à protéger efficacement la santé et la sécurité des coureurs, du personnel et des résidents », ont fait savoir les organisateurs dans un communiqué.

Quelque 30 000 coureurs devaient participer à l’épreuve le 31 octobre.

Tests massifs

Le marathon de Wuhan, qui devait compter 26 000 participants dimanche dernier dans la ville où le nouveau coronavirus avait été identifié pour la première fois fin 2019, avait été lui aussi annulé au dernier moment pour les mêmes raisons.

Pékin marquera mercredi les cent jours précédant les JO d’hiver, qui débuteront le 4 février. Les organisateurs ont admis au début du mois qu’ils étaient « confrontés à une grande pression » en raison du Covid-19.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Les voyages intérieurs des Chinois laissent le tourisme mondial orphelin

Les autorités chinoises s’efforcent de contenir la contagion en procédant à des tests massifs sur les résidents et à des fermetures ciblées. Les autorités ont annoncé dimanche la suspension des voyages organisés inter-provinciaux dans cinq régions où des cas ont été détectés, dont Pékin. Certaines villes ont également suspendu les services de bus et de taxi.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess