Des Boeing 777 immobilisés et sous inspections supplémentaires après l’incident de Denver

Le vol UA328 a dû faire demi-tour en urgence et retourner à Denver (Colorado), samedi 20 février, quand le réacteur droit du Boeing 777 a pris feu.

L’autorité fédérale américaine de régulation de l’aviation (FAA) a ordonné, dimanche 21 février, des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777, au lendemain d’une panne de moteur sur l’un de ces appareils au-dessus du Colorado.

« Après avoir consulté mon équipe d’experts en sécurité aérienne au sujet de la panne de moteur d’hier [samedi] à bord d’un avion Boeing 777 à Denver, je leur ai demandé de publier une consigne de navigabilité d’urgence qui exigerait des inspections immédiates ou approfondies des avions Boeing 777 équipés de certains moteurs Pratt & Whitney PW4000 », a écrit un responsable de la FAA, Steve Dickson, dans un communiqué publié sur Twitter.

United Airlines est la seule compagnie aérienne américaine disposant dans sa flotte d’avions avec des moteurs PW4000. Peu après l’annonce de la FAA, United a fait savoir qu’elle suspendait l’utilisation de ses 24 Boeing 777 équipés de moteurs PW4000 et qu’elle discutait avec les régulateurs américains d’éventuelles mesures supplémentaires nécessaires à garantir la remise en service de ces appareils en toute sécurité.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Après une année de pertes abyssales, Boeing espère se relancer en 2021

Une pluie de débris

La compagnie américaine a vu un de ses Boeing 777-220, qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres de l’équipage à son bord, être obligé de faire demi-tour en urgence après l’incendie de son réacteur droit. L’appareil a pu se poser sans encombre sur l’aéroport de Denver et aucun de ses occupants n’a été blessé.

Une vidéo tournée par un passager du vol UA328 montre le réacteur droit de l’avion en flammes et permet de voir que le carénage du moteur endommagé a entièrement disparu. Pendant que le Boeing regagnait l’aéroport, une pluie de débris, certains de grande taille, sont tombés sur une zone résidentielle de Broomfield, une banlieue de Denver. Personne n’a été blessé au sol.

Lire aussi Etats-Unis : des débris d’un avion en difficulté tombent sur Denver

Le Conseil national de la sécurité des transports (NTSB) a indiqué dans un communiqué séparé que deux des pales du ventilateur du moteur étaient brisées, et que les autres pales du ventilateur « présentaient des dommages ». Le NTSB a averti qu’il était trop tôt pour tirer des conclusions sur la façon dont l’incident s’est produit.

Un incident avec le même moteur au Japon

« Sur la base des informations initiales, nous avons conclu que l’intervalle entre les inspections devait être raccourci pour les pales creuses de la soufflante, qui existent uniquement sur ce type de moteur, utilisé uniquement sur des Boeing 777 », a déclaré ce responsable de la FAA. M. Dickson a ajouté que des responsables de la FAA rencontraient dimanche soir des représentants de Pratt & Withney et de Boeing.

Des compagnies aériennes japonaises et sud-coréennes exploitent également des avions équipés du moteur Pratt & Whitney. Selon le quotidien japonais Nikkei, Japan Airways et All Nippon Airways ont décidé de cesser d’exploiter 32 avions équipés de ce moteur.

Nikkei rapporte que le ministère japonais des transports – qui a également ordonné la mise hors service de ces avions – a déclaré qu’un moteur de la même famille PW4000 avait subi des problèmes, dont la nature n’a pas été spécifiée, sur un vol national d’un Boeing 777 le 4 décembre et qu’il avait ordonné des inspections plus strictes en réponse à l’incident.

Le Monde avec AFP et AP

via LeMonde

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Accord temporaire pour maintenir une surveillance sur le nucléaire iranien

Next Post

Mikhaïl Khodorkovski : « Contre la Russie, l’option à privilégier serait celle des sanctions personnelles et ciblées »

Related Posts