Elon Musk met fin à l’accord de rachat de Twitter, le réseau social réagit

Elon Musk, PDG de Tesla (TSLA.O) et personne la plus riche du monde, a annoncé vendredi dernier la fin de l’accord de 44 milliards de dollars qu’il avait conclu pour racheter Twitter (TWTR.N). Selon Elon Musk, Twitter a violé plusieurs dispositions de l’accord de fusion.

Le président de Twitter, Bret Taylor, a déclaré sur la plateforme de micro-blogging que le conseil d’administration prévoyait d’intenter une action en justice pour faire respecter l’accord de fusion.

LIRE AUSSI: Bill Gates met en garde contre un danger après l’acquisition de Twitter par Elon Musk

« Le conseil d’administration de Twitter est déterminé à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus avec M. Musk. »

Les avocats d’Elon Musk ont déclaré que Twitter avait omis ou refusé de répondre à de multiples demandes d’informations sur les faux comptes ou les comptes de spam sur la plate-forme, ce qui est fondamental pour les performances commerciales de l’entreprise.

« Twitter n’a pas respecté plusieurs clauses de cet accord, et semble avoir donné des informations fausses et trompeuses sur lesquelles M. Musk s’est basé pour s’engager dans l’accord d’acquisition », peut-on lire dans une lettre publiée par le gendarme boursier américain.

M. Musk a également déclaré qu’il se retirait parce que Twitter avait licencié des cadres de haut niveau et un tiers de l’équipe d’acquisition de talents, violant ainsi l’obligation de Twitter de « préserver substantiellement intacts les éléments matériels de son organisation commerciale actuelle ».

Les actions de Twitter ont baissé de 6 % à 34,58 dollars dans les échanges prolongés. Ce prix est inférieur de 36 % aux 54,20 dollars par action pour lesquels M. Musk avait accepté d’acheter Twitter en avril.

Les actions de Twitter ont bondi après que M. Musk a pris une participation dans la société au début du mois d’avril, la protégeant ainsi d’une profonde liquidation boursière qui a frappé d’autres réseaux sociaux.

Mais après avoir accepté le 25 avril de racheter Twitter, l’action a commencé à chuter en quelques jours, les investisseurs spéculant sur le fait que l’homme d’affaires pourrait se retirer de l’accord. Avec sa chute après la cloche vendredi, le cours de Twitter était à son plus bas niveau depuis mars.

Le contrat prévoit que M. Musk versera à Twitter une indemnité de rupture d’un milliard de dollars s’il ne peut conclure l’opération pour des raisons telles que l’échec du financement de l’acquisition ou le blocage de l’opération par les autorités réglementaires.

La décision de M. Musk risque de déboucher sur un long bras de fer juridique entre le milliardaire et Twitter.

Crédit photo : newscenter1

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess