En Inde, une vague d’islamophobie nourrie par le pouvoir

Une vague d’islamophobie déferle sur l’Inde. Ces dernières semaines, de nombreuses opérations punitives contre des musulmans ont été menées par des extrémistes hindous et encouragées par des membres du BJP, le parti du premier ministre, Narendra Modi.

Au cœur de ces violences, l’hindutva, une idéologie suprémaciste visant à faire de l’Inde une nation hindoue au détriment des autres minorités, en particulier des musulmans. Ces derniers représentent 14 % de la population du pays, soit environ 200 millions de personnes.

Sophie Landrin, correspondante du Monde à New Delhi, explique, dans cet épisode du podcast « L’Heure du Monde », pourquoi l’arrivée au pouvoir de Narendra Modi en 2014 a exacerbé les violences contre les musulmans.

Un épisode produit par Esther Michon, réalisé par Amandine Robillard et présenté par Morgane Tual.

Pour en savoir plus :

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess