En Indonésie, des inondations paralysent la capitale Djakarta, plus de 1 300 habitants évacués

Dans les rues de Djakarta, le 20 février.

Des quartiers entiers de Djakarta, la capitale indonésienne, ont été inondés, samedi 20 février, à la suite de pluies torrentielles survenues pendant la nuit, entraînant également l’évacuation de plus de 1 300 habitants dans des abris temporaires.

Dans certaines parties de cette ville d’Asie du Sud-Est, le niveau de l’eau atteignait jusqu’à 2,7 m. Sur certaines images, on pouvait voir des sauveteurs venir en aide aux personnes âgées et aux enfants dans des maisons des quartiers sud et est de la ville, particulièrement touchés. Des voitures étaient également submergées dans des rues engorgées d’eau.

Deux cents quartiers ont été touchés par les inondations.

« Deux cents quartiers ont été touchés par les inondations d’après les dernières données », a déclaré le gouverneur de Djakarta, Anies Baswedan, précisant que plus d’une vingtaine de centres d’aide aux sinistrés avaient été préparés dans la capitale.

Le porte-parole de l’agence nationale des secours, Yusuf Latif, a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) que les inondations avaient été provoquées par des pluies torrentielles : « Il pleut depuis hier soir et de façon particulièrement intense en raison des conditions climatiques extrêmes à Djakarta. » « Notre priorité, c’est de nous occuper des enfants (…) et des personnes âgées », a-t-il ajouté, précisant que pour l’instant aucune victime n’avait été signalée.

Des sauveteurs indonésiens viennent en aide à une personne âgée, le 20 février.

Mégapole d’environ 30 millions d’habitants, Djakarta est régulièrement victime d’inondations pendant la saison des pluies. La ville rencontre une multitude de problèmes d’infrastructures, notamment un mauvais drainage et un trop grand développement urbanistique, qui ont aggravé la situation.

L’année dernière, la ville avait connu l’une des inondations les plus meurtrières depuis des années, avec des averses ayant entraîné des glissements de terrain. Au moins 67 personnes étaient mortes à Djakarta et dans les villes avoisinantes, les eaux des crues atteignant parfois le deuxième étage de certains bâtiments après le débordement des rivières.

Plus de 1 300 personnes ont été évacuées après que le niveau de l’eau a atteint près de deux mètres dans certaines zones.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Alexeï Navalny de nouveau condamné, pour avoir « diffamé » un vétéran dans un tweet

Next Post

CAN U20 : le Cameroun lance enfin le fils d’Eto’o !

Related Posts