En proie à la pollution, New Delhi annonce la fermeture de ses écoles pour une semaine

Une femme porte un enfant sur une passerelle de la capitale indienne, qui enregistre des niveaux de pollution atmosphérique très alarmants, le 12 novembre 2021.

« À partir de lundi, les écoles seront fermées pour que les enfants n’aient pas à respirer de l’air pollué », a déclaré samedi à la presse le ministre en chef du territoire de Delhi, Arvind Kejriwal.

Les fonctionnaires doivent être en télétravail, les entreprises privées ont été invitées à y avoir recours autant que possible. Les travaux de construction seront arrêtés durant quatre jours, à partir de dimanche, pour cesser les émissions polluantes depuis des sites en plein air.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés En Inde, un suicide écologique dans l’indifférence

La ville la plus polluée au monde

Vendredi, les niveaux de pollution à New Delhi se situaient dans la zone « sévère », ce qui a conduit le Conseil central de contrôle de la pollution à lancer une alerte sanitaire. L’incinération des déchets agricoles dans les Etats voisins de New Delhi se poursuit, malgré une interdiction de la Cour suprême.

Peuplé d’au moins 20 millions d’habitants, le territoire de Delhi, qui comprend la capitale indienne, est le plus pollué au monde selon un rapport de l’organisation suisse IQAir publié en 2020, en raison de ses usines, de sa circulation routière et des feux agricoles allumés chaque hiver.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés New Delhi, toujours la ville la plus polluée au monde

Le Monde

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess