Espagne : tensions en marge de manifestations en soutien à un rappeur emprisonné

Manifestation de soutien au rappeur Pablo Hasel à Madrid, le 17 février.

Des altercations et des affrontements avec la police ont eu lieu, mercredi 17 février, lors de nouvelles manifestations en Espagne pour dénoncer la détention controversée du rappeur catalan Pablo Hasel.

A Madrid, des centaines de personnes se sont rassemblées sur la Puerta del Sol, fortement gardée par les forces de sécurité, derrière des banderoles qui clamaient « Assez de censure » et réclamaient la « Liberté » pour le musicien. Quelques manifestants, le visage dissimulé, ont lancé des bouteilles sur les policiers antiémeutes, qui ont chargé.

A Barcelone, où des heurts avaient déjà eu lieu la veille, des projectiles ont été jetés sur les forces de l’ordre et des barricades érigées avec des bennes à ordures incendiées. Quinze personnes avaient été arrêtées et une trentaine blessées, lors des manifestations de mardi soir, en Catalogne.

En marge de la manifestation de soutien au rappeur Pablo Hasel à Barcelone, le 17 février.

Symbole de la liberté d’expression

Le rappeur Pablo Hasel est devenu un symbole de la liberté d’expression en Espagne, après sa condamnation à neuf mois de prison pour « injures à la Couronne et aux institutions de l’Etat » et « apologie du terrorisme ». En cause : le contenu de 64 tweets publiés entre 2014 et 2016 et d’une chanson sur l’ancien roi Juan Carlos.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Espagne, l’emprisonnement d’un rappeur pousse le gouvernement à réformer le code pénal

Il s’était barricadé, lundi, dans l’université de Lérida (Catalogne) en compagnie d’un groupe de sympathisants, mais la police était intervenue mardi matin et l’avait conduit directement en détention.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess