Foot féminin: la Jordanie accuse la gardienne de l’Iran d’être un homme

Le président de l’Association jordanienne de football (JFA) a demandé à la Confédération asiatique de football (AFC) d’effectuer un test de genre sur la gardienne iranienne Zohreh Koudaei.

L’Iran a battu la Jordanie 4-2 aux tirs au but en septembre, avec Koudaei bloquant deux tirs au but pour aider son pays à se qualifier pour la Coupe d’Asie féminine 2022 pour la première fois de son histoire  Mais la JFA a des doutes sur « l’éligibilité d’une joueuse participante” et exige un test de genre sur la gardienne de but. Ils pensent que Koudaei est en fait un homme se faisant passer pour une femme.

Publicité
–>

En réponse, la sélectionneuse de l’équipe iranienne, Maryam Irandoost a fermement nié les allégations.

Irandoost a déclaré au site d’informations sportives Varzesh3 : « Le personnel médical a soigneusement examiné chaque joueuse de l’équipe nationale en termes d’hormones pour éviter tout problème à cet égard, et je dis donc à tous les fans de ne pas s’inquiéter. Nous fournirons toute documentation que la Confédération asiatique de football souhaite sans perdre de temps. » 

Cela intervient après que le président de l’Association jordanienne de football, prince Ali Bin Al-Hussein, a tweeté une lettre appelant à un test de genre. Il a critiqué l’AFC sur le « problème très grave » et a fulminé contre la confédération pour qu’elle « se réveille« . Le JFA a exigé qu’un «groupe d’experts médicaux indépendant» examine la question.

LIRE AUSSI: Jeux Olympiques: Les 3 médaillées du 800 m féminin sont en réalité des hommes ?

Publicité 2



Une partie de la lettre indique: « Comprenez que la vérification du genre n’est pas obligatoire pour les joueurs participants, cependant, l’article réserve le droit à l’AFC d’enquêter et de prendre les mesures appropriées en cas de doute sur l’éligibilité d’un joueur participant. Considérant les éléments de preuve présentés par la JFA et compte tenu de l’importance de la compétition,

Nous demandons à l’AFC d’ouvrir une enquête transparente et claire par un panel d’experts médicaux indépendants pour enquêter sur l’éligibilité de la joueuse en question et des autres membres de l’équipe, en particulier parce que l’équipe iranienne de football féminin a une histoire avec les problèmes de genre et de dopage. »

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess