Fusillade dans un supermarché du Colorado : la police fait état de « plusieurs morts »

La police sécurise l’extérieur du supermarché King Soopers à Boulder, lundi 22 mars.

Une vaste opération de police a été déclenchée, lundi 22 mars dans l’après-midi, autour d’un supermarché de la ville américaine de Boulder, dans le Colorado, où une fusillade a eu lieu. « Plusieurs personnes ont été tuées dans cet incident », a déclaré Kerry Yamaguchi, commandant de la police de cette ville au pied des Rocheuses, qui s’est refusé à donner le nombre exact de victimes. « J’ai le regret d’annoncer que l’une d’entre elles était un policier de la ville de Boulder », a-t-il précisé. Selon le Wall Street Journal, six personnes ont été tuées.

Le gouverneur du Colorado et le maire de Boulder ont tous deux parlé de « tragédie » en réagissant sur Twitter. « Notre communauté va bientôt pleurer ses pertes », a écrit le maire Sam Weaver.

Une source policière a signalé à la télévision ABC que des policiers s’étaient rendus sur place après avoir reçu une alerte concernant la présence d’un tireur sur le parking du supermarché King Soopers. Les policiers ont à leur tour essuyé des tirs, a précisé cette source. « Notre unité spéciale d’intervention est en route pour prêter main-forte », avait rapporté le bureau du shérif du comté voisin, sur Twitter.

« EVITEZ LA ZONE », avait tweeté la police de cette ville au pied des Rocheuses. « La situation reste très volatile », précisait-elle.

Un périmètre sécurisé

Des dizaines de membres des forces de l’ordre avaient encerclé le supermarché une demi-heure environ après les premiers tirs. Ils disposaient de véhicules blindés qu’ils ont positionnés à l’entrée du magasin. Une demi-douzaine de policiers lourdement armés ont ensuite été hissés sur le toit du magasin à l’aide d’un camion de pompiers qui avait déployé son échelle.

Des images diffusées en direct lors de l’opération par un témoin présent sur le parking ont montré au moins une personne, un homme seulement vêtu d’un short de sport, en train d’être escorté par des policiers hors du magasin, les mains menottées dans le dos et apparemment légèrement blessé à la jambe, avec des traces de sang.

Une fois le calme revenu sur le parking, des clients qui avaient été conduits en sécurité à l’extérieur du magasin étaient assis, enveloppés dans des couvertures, et échangeaient avec les secouristes.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

En Israël, Benyamin Nétanyahou cherche à profiter de la fatigue électorale

Next Post

Royaume-Uni : à Leicester, « beaucoup dépriment » après un an de confinement

Related Posts