Guerre en Ukraine, en direct : combats de rue et bombardements russes à Sievierodonetsk, Kiev déplore 100 soldats tués par jour

Image de couverture : Un soldat ukrainien prend position durant les combats de rue qui se déroulent dans la ville de Sievierodonetsk, dans l’oblast de Louhansk. Le 8 juin 2022. OLEKSANDR RATUSHNIAK / AP PHOTO

  • Deux Britanniques et un Marocain ont été condamnés à mort, jeudi 9 juin, pour leur participation à des combats dans les rangs de l’armée ukrainienne. Ce verdict, le premier contre des étrangers combattant en Ukraine, a été rendu par le Tribunal suprême de la République autoproclamée de Donetsk, contrôlée par Moscou. Londres se dit « très préoccupée ».
  • Volodymyr Zelensky a déclaré que ses soldats « résistaient » à Severodonetsk, où d’intenses combats de rue se poursuivaient contre les troupes russes, ville stratégique dont dépend le contrôle de l’entière région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine. « Sievierodonetsk, Lyssytchansk, et d’autres villes du Donbass, que les occupants considèrent maintenant comme leurs cibles, tiennent bon »
  • La ville voisine de Lyssytchansk est entièrement contrôlée par l’armée ukrainienne, mais subit des bombardements « puissants et chaotiques », a déclaré le gouverneur de la région de Louhansk, Serhi Haïdaï, qui accuse les forces russes de viser « délibérément » les hôpitaux et les centres de distribution d’aide humanitaire.
  • Kiev déplore chaque jour « jusqu’à 100 soldats » tués et « 500 blessés » dans les combats avec l’armée russe, a déclaré jeudi 9 juin le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov.
  • A Marioupol, un adjoint du maire affirme que des dizaines de cadavres sont régulièrement retrouvés dans des bâtiments de la ville portuaire ukrainienne du Sud, passée sous contrôle russe. Piotr Andriouchtchenko a déclaré, sur Telegram, que les corps sont conduits dans une « caravane de la mort sans fin » vers une morgue, des décharges et d’autres endroits.
  • Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron se sont entretenus. Le président ukrainien a dit avoir évoqué jeudi 9 juin avec le président français l’aide militaire de la France à l’Ukraine, y compris en « armes lourdes » a précisé Emmanuel Macron, ainsi que la candidature de Kiev à l’entrée dans l’Union européenne.
  • Lors d’un entretien avec des chefs d’entreprise américains, mercredi, Volodymyr Zelensky a déclaré que la participation de Moscou aux négociations « n’est tout simplement pas possible maintenant, car la Russie peut encore sentir sa puissance ». « Nous devons affaiblir la Russie et le monde est censé le faire », a-t-il clamé.
  • Le président de l’Union africaine appelle au déminage rapide du port d’Odessa. Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, président en exercice de l’Union africaine, a appelé jeudi 9 juin au déminage du port ukrainien d’Odessa pour permettre les exportations de céréales et a dit avoir reçu l’assurance du président Vladimir Poutine que la Russie n’attaquerait pas. Sans la reprise des exportations, l’Afrique, « sera dans une situation de famine très sérieuse qui pourrait déstabiliser le continent », a-t-il dit dans un entretien avec les médias français France 24 et RFI.
  • Les sanctions imposées à Moscou sont en train d’anéantir une quinzaine d’années de progrès économique de la Russieet trois décennies d’intégration avec l’Occident, selon un rapport de l’Institut de la finance internationale (IFF) publié mercredi. L’IIF prévoit une contraction de l’économie russe de 15 % cette année et de 3 % supplémentaires en 2023.
  • Plus de cent jours après l’offensive russe, les conséquences de la guerre continuent de s’aggraver dans le monde, touchant 1,6 milliard de personnes, a alerté, mercredi, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. Le blocage des ports ukrainiens par la flotte russe de la mer Noire paralyse les exportations de céréales, notamment de blé. Des pays africains et moyen-orientaux sont les premiers touchés et craignent de graves crises alimentaires.
  • La guerre a poussé quelque 6,5 millions d’Ukrainiens à fuir leur pays et fait des milliers de morts : au moins 4 200 civils, selon le dernier bilan des Nations unies (ONU), qui estime les chiffres réels « considérablement plus élevés », et des milliers de militaires, même si les belligérants communiquent rarement sur leurs pertes.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptages. Ukraine : trois prisonniers étrangers, deux Britanniques et un Marocain, condamnés à mort dans le Donbass

Critique. « Poutine historien en chef », de Nicolas Werth : la mémoire russe soviétisée

Décryptages. Guerre en Ukraine : échec de la médiation turque sur la crise du blé

Enquête. Comment la Centrafrique est devenue le laboratoire de la propagande russe en Afrique

Décryptages. Les réfugiés ukrainiens débarqués du ferry « Méditerranée »

Débats. « Hier comme aujourd’hui, c’est en Ukraine que se joue la sécurité de l’Europe »

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess