Guerre en Ukraine en direct : des bombardements russes visent Bakhmout, à l’est du pays

Le Dynamo Kiev perd en amical contre l’Olympique lyonnais

L’équipe ukrainienne de football du Dynamo Kiev affrontait, mardi soir, l’Olympique lyonnais (OL) en match amical de présaison, à Bourgoin-Jallieu (Isère). L’OL s’est imposé 3-0, alors que dans une autre rencontre, l’équipe réserve lyonnaise s’est inclinée devant une équipe B du Dynamo par 3 buts à 1.

La diaspora ukrainienne du Nord-Isère et de la région lyonnaise, dont près de 300 réfugiés de la guerre en Ukraine, s’est déplacée pour soutenir le club de la capitale. Ces réfugiés ont été pris en charge depuis quatre mois par plusieurs associations de la région lyonnaise et nord-iséroise.

Avant chacune des deux rencontres programmées de la soirée, Iryna Sadetska, soliste au chœur de Lviv et réfugiée à Saint-Pierre-de-Chandieu (Rhône) depuis le mois de mars, a chanté a cappella l’hymne ukrainien. Les joueurs ont ensuite respecté une minute de silence. Chaque joueur du Dynamo est par ailleurs entré sur le terrain avec le drapeau ukrainien sur les épaules.

Le Dynamo Kiev qui était 2e de son championnat et en lutte pour le titre avec le Shaktar Donetsk lorsque la compétition a été interrompue en avril du fait de l’invasion militaire russe du pays, est en préparation pour affronter Fenerbahçe Istanbul pour le compte du 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions (20-27 juillet) avec un match aller à disputer en Pologne, et non à Kiev.

Après avoir trouvé refuge en Roumanie, le club a établi son camp d’entraînement en Suisse où il a, avant d’affronter Lyon, disputé la plupart de ses douze rencontres amicales jouées depuis le début de la guerre.

Le championnat de football ukrainien doit, lui, reprendre fin août, a annoncé lundi le ministre de la jeunesse et des sports de l’Ukraine, Vadym Gutzeit. Aucun champion national n’a été désigné après l’arrêt définitif de la saison dernière.

Vadym Gutzeit a également assuré que les matches de la nouvelle saison se dérouleront sur le territoire ukrainien, mais sans spectateurs et dans le respect obligatoire des règles de sécurité décrétées. « Pendant les raids aériens, les matches seront interrompus et les joueurs de football, les entraîneurs et le personnel devront se rendre rapidement dans un abri », a précisé le ministre.

Une grande partie des infrastructures sportives ont été endommagées par les frappes des troupes de Vladimir Poutine et de nombreux joueurs étrangers ont quitté le territoire ukrainien depuis le début de l’invasion russe.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess