Guerre en Ukraine, en direct : des missiles russes tirés depuis la centrale nucléaire de Zaporijia

Image de couverture : Soldat russe devant une zone de la centrale nucléaire de Zaporijia, dans le sud-est de l’Ukraine, en mai 2022. AP

  • Une frappe sur la place centrale de Kramatorsk n’a pas fait de victime car elle est intervenue après le couvre-feu, selon un responsable de la défense antiaérienne de la 81e brigade ukrainienne. Auparavant, au moins trois frappes avaient touché le sud de Kramatorsk, ainsi que Sloviansk, ville également convoitée par les Russes.
  • Les autorités séparatistes de Donetsk ont fait état vendredi matin de quatre personnes tuées et 16 blessées en 24 heures par des bombardements ukrainiens dans la zone sous leur contrôle. Les forces séparatistes ont également affirmé continuer à progresser et être en train de prendre le contrôle complet de la ville de Siversk.
  • A Vinnytsia, une ville très éloignée des lignes de front, à l’ouest de Kiev, bombardée jeudi par la Russie, le dernier bilan était vendredi soir de 23 morts, dont 3 enfants, 4 disparus et plus de 200 blessés, dont 4 dans un état critique.
  • Vendredi soir, l’armée de l’air ukrainienne a indiqué que des missiles russes Kh-101 avaient été tirés vers 22 heures de la mer Caspienne sur Dnipro, dont quatre ont été détruits mais plusieurs ont atteint un site industriel sans faire de victime a priori.
  • Kiev a annoncé avoir reçu vendredi, de la part du Royaume-Uni, sa première livraison de lance-roquettes multiples M270 d’une portée de 80 kilomètres, s’ajoutant à un arsenal d’artillerie à longue portée fourni par l’Occident.
  • Le Britannique Paul Urey, capturé en avril par des forces russes ou prorusses, est mort en détention le 10 juillet, ont annoncé vendredi les autorités séparatistes, qui le qualifient de mercenaire. L’ONG britannique, Presidium Network, avait annoncé à la fin d’avril que deux travailleurs humanitaires, dont Paul Urey, avaient été capturés dans le sud de l’Ukraine, alors qu’ils cherchaient à évacuer une femme et deux enfants.
  • Le ministère de la défense russe a dit vendredi qu’un « document final » serait prêt sous peu pour permettre l’exportation de céréales d’Ukraine, après des négociations impliquant Moscou, Kiev, Ankara et l’Organisation des Nations unies (ONU).
  • L’Union européenne va viser les exportations d’or russe dans son prochain train de sanctions, comme l’avaient décidé les pays du G7 à la fin de juin, a annoncé vendredi à l’Agence France-Presse le commissaire européen Maros Sefcovic. Meilleur allié de Moscou en Europe, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a appelé les dirigeants de l’UE à revenir sur leur politique de sanctions, « une erreur » selon lui.
  • Il n’existe aucun bilan global des victimes civiles du conflit. L’ONU a recensé près de 5 000 morts confirmés, dont plus de 300 enfants, mais reconnaît que leur nombre véritable est sans doute largement supérieur. Sur le plan militaire, des sources de sécurité occidentales évoquent désormais de 15 000 à 20 000 soldats russes tués. Les forces ukrainiennes perdent chaque jour une centaine de soldats, selon Kiev. Aucune statistique indépendante n’est disponible.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. De Kiev à Boutcha, les carnets de guerre de Jonathan Littell

Tribune. Christian Stoffaës, économiste : « Le projet de gazoduc euro-arabe permet de contourner la Russie et d’éviter le long trajet des méthaniers depuis le Qatar »

Factuel. Maksym Boutkevytch, militant des droits de l’homme ukrainien, capturé par les forces russes

Entretien. Wopke Hoekstra, ministre des affaires étrangères néerlandais : « Le danger est maximal pour notre continent »

Chronique. Le tee-shirt kaki de Volodymyr Zelensky, reflet d’une com très maîtrisée

Podcast. Poutine contre l’Occident : qui gagnera la longue guerre des nerfs ?

La carte de la guerre en Ukraine, jour après jour

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess