Guerre en Ukraine en direct : des « négociations très difficiles » pour évacuer les blessés de l’usine Azovstal

L’Ukraine « semble avoir gagné la bataille de Kharkiv », estime un institut américain

L’armée russe apparaît en position de perdre la région de Kharkiv, qui était pourtant l’une de ses cibles prioritaires. Selon l’Institut américain d’étude de la guerre, « l’Ukraine semble avoir gagné la bataille de Kharkiv ». Ce think tank, qui suit l’avancée des combats au jour le jour, affirme que l’armée russe n’a pas tenté de résister aux contre-attaques ukrainiennes lors de ces derniers jours, et qu’elle se concentre désormais sur « un retrait ordonné » des troupes plutôt qu’un maintien de ses positions, ce que confirme le porte-parole de l’état-major ukrainien : « La principale activité de l’ennemi dans la région de Kharkiv a été le retrait de ses unités de la ville de Kharkiv. »

« La libération progressive de la région de Kharkiv prouve que nous ne laisserons personne à l’ennemi », a affirmé vendredi soir le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dans son message quotidien, annonçant que la reprise de territoires tombés aux mains des Russes se poursuivait. « A la date d’aujourd’hui, 1 015 localités ont été libérées, soit six de plus dans les dernières vingt-quatre heures », a-t-il assuré en précisant que l’eau, l’électricité, les communications et les transports et services publics y ont été rétablis.

Le ministre de la défense ukrainien, Oleksii Reznikov, a évoqué vendredi « un tournant stratégique dans la guerre en faveur de l’Ukraine », tout en estimant que « ce processus va prendre du temps ».

Après l’échec de l’armée russe dans sa conquête de Kiev, marqué par le retrait des troupes positionnées aux portes de la capitale, après cinq semaines de résistance acharnée, la contre-offensive ukrainienne autour de Kharkiv, qui a commencé en avril et s’est accélérée ces dix derniers jours, est un second fiasco majeur pour Moscou. Les défenseurs de la deuxième ville d’Ukraine ont, comme ceux de Kiev, vaillamment résisté aux assauts et à deux mois de bombardements.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess