Guerre en Ukraine, en direct : la reprise des exportations de céréales saluée unanimement, Zelensky reste méfiant

Image de couverture : Le cargo Razoni, battant pavillon de la Sierra Leone, avec 26 000 tonnes de maïs ukrainien à bord, quitte le port de la région d’Odesa, le 01 août 2022. OLEKSANDR GIMANOV / AFP

  • L’Ukraine a repris ses exportations de céréales pour la première fois depuis le début de l’invasion russe il y a six mois, avec le départ d’un premier bateau du port d’Odessa lundi, conformément aux termes d’un accord international qui doit permettre d’atténuer la crise alimentaire mondiale.
  • Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a « chaleureusement » salué le départ du navire, exprimant l’espoir que la reprise des exportations ukrainiennes, permise par un accord international, « apportera la stabilité et l’aide indispensables à la sécurité alimentaire mondiale ». La ministre britannique Affaires étrangères Liz Truss a de son côté martelé qu’« il ne peut y avoir de nouveau bombardement du port d’Odessa », en référence à une frappe russe sur le port ukrainien le 23 juillet qui avait soulevé l’inquiétude sur la mise en oeuvre de l’accord.
  • Un drone explosif a blessé six personnes dimanche au quartier général de la flotte russe de la mer Noire à Sébastopol, en Crimée, une attaque inédite qui a mis en état d’alerte ce bastion russe dans la péninsule ukrainienne annexée par Moscou.
  • Les frappes russes se poursuivent sur les villes ukrainiennes, notamment Mykolaïv, où le bombardement le plus intense depuis le début de la guerre a tué au moins deux habitants, selon les autorités locales. Dans la nuit de dimanche à lundi, de « puissantes explosions » ont retenti de nouveau dans cette ville du Sud, a fait savoir son maire.
  • Ces frappes ont causé la mort d’Oleksi Vadatoursky, propriétaire de la principale société ukrainienne de logistique céréalière, et de son épouse. Dans son adresse dominicale, le président Zelensky a rendu hommage à Oleksi Vadatoursky, qu’il a qualifié de « héros de l’Ukraine ».
  • Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a accusé samedi les forces russes de pratiquer une tactique de « terreur » par leurs bombardements sur les villes ukrainiennes, annonçant l’évacuation générale de la population de la région de Donetsk (Est).
  • Le président russe, Vladimir Poutine, a célébré la Journée de la flotte russe à Saint-Pétersbourg (Nord-Ouest), avec un discours promettant l’arrivée, « dans les prochains mois », d’un nouveau missile de croisière hypersonique qui « ne connaît aucun obstacle ».
  • Vendredi, l’explosion d’un hangar abritant des soldats ukrainiens prisonniers à Olenivka, en territoire occupé par les Russes dans la région de Donetsk, a fait 50 morts et 73 blessés graves. Un « crime de guerre russe délibéré », selon M. Zelensky. Le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré dimanche n’avoir toujours pas reçu d’autorisation officielle de Moscou de se rendre sur les lieux.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. Le « bataillon Porochenko », une arme politique pour le futur du pays

Portrait. Rustem Umerov, un négociateur aguerri auprès du président Zelensky

Décryptages. La Russie menace de fermer les bureaux de l’Agence juive à Moscou

Témoignages. « Les gens adorent regarder des Russes mourir frappés par des armes américaines. Ça me fait peur. Car dans ces cas-là, on devient comme eux : des barbares »

Tribune. « La région limitrophe du Donbass, peu évoquée, constitue un enjeu stratégique important »

Reportage. Dans les bois de Kharkiv, en patrouille avec les chasseurs de saboteurs russes

Factuel. Réduction des livraisons de gaz russe : les Occidentaux et Moscou se renvoient la responsabilité

La carte de la guerre en Ukraine, jour après jour

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess