Guerre en Ukraine, en direct : la Russie a détruit un pont près de Sievierodonetsk

Une frappe russe sur la ville de Tchortkiv, samedi soir, a fait au moins vingt-deux blessés, dont des civils, et a partiellement détruit un site militaire, a annoncé, dimanche, un responsable local. « Hier, à 21 h 46 heures locales [20 h 46 à Paris], Tchortkiv a été touchée par quatre missiles, tous tirés depuis la mer Noire », a affirmé le gouverneur régional, Volodymyr Trouch lors d’une conférence de presse diffusée sur Facebook, précisant que parmi les victimes, « il y a sept femmes et un enfant de 12 ans ». Selon M. Trouch, également chef de l’administration de la région de Ternopil, dont dépend Tchortkiv, « une installation militaire a été partiellement détruite » dans la frappe, « et des habitations résidentielles ont été endommagées ».

Dans un communiqué, le ministère de la défense russe a expliqué que « des missiles de croisière Kalibr lancés à partir de la mer (…) ont détruit près de Tchortkiv un grand entrepôt de systèmes de missiles antichars, de systèmes portatifs de défense aérienne et d’obus fournis au régime de Kiev par les Etats-Unis et les pays européens ».

Tchortkiv, qui comptait un peu moins de 30 000 habitants avant l’invasion russe, se situe à 140 kilomètres au nord de la frontière avec la Roumanie et à 200 kilomètres au sud-est de Lviv, grande ville de l’ouest de l’Ukraine. Au contraire de l’est et du sud du pays, fortement touchés par les combats entre armées ukrainienne et russe depuis trois mois et demi, l’Ouest n’a été que très sporadiquement la cible de frappes des troupes de Moscou qui y visent notamment les installations militaires recevant des armes occidentales.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess