Guerre en Ukraine en direct : l’armée russe poursuit son offensive sur l’Est ; une raffinerie de pétrole ciblée par des missiles

Le Royaume-Uni annonce de nouvelles sanctions visant la famille et l’entourage de Vladimir Poutine

Le Royaume-Uni a annoncé sa dernière série de sanctions visant le réseau financier du président russe, y compris son ex-femme, sa famille et son entourage. Les nouvelles sanctions visent le « réseau opaque soutenant le style de vie luxueux de [Vladimir] Poutine », a déclaré la ministre des affaires étrangères britannique, Liz Truss, dans un communiqué.

Parmi les personnes nouvellement placées sur la liste des sanctions figurent Lioudmila Ocheretnaya, l’ex-épouse de Poutine, Mikhaïl Shelomov, un propriétaire d’entreprise russe et cousin germain du dirigeant, et Alina Kabaeva, une ancienne gymnaste olympique qui, « selon les rumeurs, serait l’actuelle compagne de Poutine », précise le communiqué. La liste comprend désormais « plus de mille personnes et cent entités ».

Selon la diplomatie britannique, M. Poutine ne dispose officiellement que d’un patrimoine réduit, comprenant notamment un appartement à Saint-Pétersbourg, deux voitures de l’ère soviétique des années 1950, une remorque et un petit garage. « En réalité, Poutine compte sur son réseau, sa famille, ses amis d’enfance, et une élite choisie qui a bénéficié de son pouvoir et en retour soutient son train de vie », souligné le ministère des affaires étrangères britannique, évoquant les liens de M. Poutine avec un yacht d’une valeur de 566 millions de livres sterling (664 millions d’euros) et le « palais de Poutine », estimé à 1 milliard de dollars et officiellement la propriété de l’un de ses proches, Arkadi Rotenberg, sanctionné en décembre 2020.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess