Guerre en Ukraine, en direct : les autorités ukrainiennes appellent les populations de Kherson et Zaporijia à quitter « le plus tôt possible » les zones occupées

Image de couverture : Une rue remplie de fumée durant des bombardements par l’armée russe sur le village d’Osokorivka, situé en zone grise dans le nord-est de l’Oblast de Kherson. Osokorivka, Ukraine, le 21 mai 2022.

  • La vice-première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, a appelé, vendredi, les habitants des zones occupées par l’armée russe dans les régions de Kherson, dans le sud du pays, et de Zaporijia, dans le centre-est, à partir le plus vite possible en prévision de combats acharnés. « Il y aura d’énormes batailles », a-t-elle dit, précisant que l’armée ukrainienne cherchait à libérer ces régions.
  • Malgré une « pause opérationnelle », l’armée russe poursuit ses bombardements « incessants » sur la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, a affirmé, vendredi soir, le gouverneur régional, Pavlo Kyrylenko. Plus tôt dans la journée, il avait fait état d’un bilan de six morts et vingt et un blessés en vingt-quatre heures dans des frappes sur la région.
  • Selon M. Kyrylenko, l’armée russe a par ailleurs commencé à incendier les cultures : « Il y a des incendies massifs dans les champs, qui sont intentionnellement causés par l’ennemi. Ils essaient de détruire les récoltes par tous les moyens. Ils bombardent les machines agricoles, les moissonneuses… », a-t-il accusé.
  • Dans la région de Kharkiv (nord-est), la deuxième ville du pays, les bombardements russes ont fait quatre morts et neuf blessés parmi les civils en vingt-quatre heures, a affirmé le gouverneur, Oleh Synehoubov.
  • Vendredi, les participants à une réunion ministérielle du G20, en Indonésie, ont « exprimé leurs profondes inquiétudes à propos des conséquences humanitaires de la guerre » en Ukraine. Si le G20 n’a pas unanimement condamné l’invasion russe, les Occidentaux ont estimé néanmoins avoir réussi à élargir le front contre la Russie et à lui attribuer clairement la responsabilité de la guerre et des crises énergétique et alimentaire mondiales qu’elle a suscitées.
  • Le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a quitté dès la mi-journée la rencontre, à laquelle assistait également son homologue américain, Antony Blinken. C’est la première fois depuis le début de la guerre, en février, que les deux hommes étaient réunis, mais le secrétaire d’Etat américain a refusé de rencontrer son homologue russe séparément.
  • Une nouvelle aide militaire américaine d’un montant de 400 millions de dollars, qui comprend quatre systèmes de lance-roquettes multiples Himars et des obus de 155 millimètres, a été annoncée par le Pentagone. Elle vise à améliorer les capacités ukrainiennes à cibler des dépôts d’armes et la chaîne d’approvisionnement de l’armée russe.

Retrouvez notre direct d’hier ici.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Décryptages. Le conflit en Ukraine marque une pause opérationnelle

Récit. Adrien Dugay-Leyoudec, deuxième combattant français tué en Ukraine, parti défendre une « cause juste »

Factuel. Alexeï Gorinov, élu municipal russe, condamné à sept ans de prison pour avoir dénoncé le conflit

Décryptages. Un G20 « de confrontation » sur la guerre en Ukraine

Entretien. « En Russie, il n’y a jamais eu de triomphe du droit, et nous continuons d’en payer le prix »

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess