Impliqué dans une affaire de salaire impayé, Jonathan Morrison menace

Jonathan Morrison est, une fois de plus, au cœur d’une polémique sur les réseau sociaux. Depuis quelques heures, l’ex compagnon de la star togolaise, Maria Mobil, est accusé de n’avoir pas payé le salaire d’une prétendue employée. A cette accusation, l’entrepreneur a répondu et mis en garde.

Après l’épisode d’une dette impayée, l’entrepreneur ivoirien, Jonathan Morrison est encore sujet de débat sur la toile. Une jeune dame a, via sa page Facebook, accusé l’homme pour salaire impayé.

En effet, une jeune dame nommé Audrey Marie Jo a fait savoir sur sa page Facebook que Jonathan Morrison aurait engagé sa sœur cadette dans son entreprise Treiize Taxi. Et comme tout bon employé qui devrait recevoir un salaire de son chef d’entreprise à la fin du mois, cette dernière n’a jamais rien reçu. Elle réclame donc le salaire de sa sœur.

 » Ma petite sœur a accepté de débuter son expérience professionnelle dans votre structure TREIIZE TAXI en tant que GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES DES CHAUFFEURS moyennant une prime de 100 000F CFA net par mois. Somme qui a été fixée pour les 3 mois de stage en attendant le CDD (..) Mais après un mois et demis de boulot je me rends malheureusement compte que vous n’êtes pas un citoyen honnête. Elle, ainsi que ses collègues n’ont toujours pas été payé, le projet TREIIZE TAXI n’a plus de suite (..)  » a déballé l’internaute.

Lire aussi : Flambée des prix / Nayanka Bell révèle son secret pour lutter contre le vie chère

Vérité ou rumeurs ? Ce post s’est très vite répandu sur la toile suscitant ainsi des réactions mitigées sur l’entrepreneur. Le concerné s’est, quant à lui, fait entendre à son tour.

Impliqué dans une affaire de salaire impayé, Jonathan Morrison menace

 » Si j‘ai fait travailler ta sœur sans la payer et que tu es fâchée, tu portes plainte au commissariat. Si tu veux me salir sur Facebook, au moins mets le nom complet de ta sœur ou entoure son visage dans la photo. Mon image est devenu un jeu pour vous maintenant…Si une d’entre vous n’a pas fait prison, vous n’allez pas arrêter « , a répondu l’entrepreneur avant de rassurer que  » la justice sera saisie.. « .

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess