Joe Biden demande à la Cour suprême de mettre fin à la politique anti-immigration mise en place par Donald Trump

Joe Biden veut en finir avec l’héritage de son prédécesseur. Après plusieurs revers judiciaires, l’administration Biden a demandé, mercredi 29 novembre, à la Cour suprême d’intervenir pour mettre un terme à la politique migratoire mise en place par Donald Trump, qui consiste à renvoyer les demandeurs d’asile au Mexique pendant l’examen de leur dossier.

Le gouvernement du président démocrate a saisi la haute cour, à majorité conservatrice, pour qu’elle examine la décision d’une cour d’appel qui a ordonné ce mois-ci le maintien de ce programme baptisé « Rester au Mexique », mis en œuvre en 2019 par l’administration précédente, selon des documents judiciaires consultés jeudi par l’Agence France-Presse

A son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2021, Joe Biden s’était attelé à démanteler cette politique controversée, officiellement appelée « Protocoles de protection des migrants » (PPM), mais un tribunal du Texas avait requis son rétablissement en août.

Crise humanitaire

Les Etats-Unis ont ainsi dû réactiver partiellement cette politique, en accord avec le Mexique, tout en contestant la décision auprès d’une cour d’appel fédérale, sans obtenir gain de cause.

Ce programme « expose les migrants à des risques inacceptables » et « nuit aux efforts déployés par l’exécutif pour gérer l’immigration régionale », indique le texte soumis au temple du droit américain.

Entre janvier 2019 et décembre 2020, au moins 70 000 demandeurs d’asile, la plupart originaires d’Amérique centrale, ont été renvoyés vers le Mexique dans le cadre de ce programme, créant une crise humanitaire de ce côté de la frontière, exacerbée par la pandémie, selon l’organisation American Immigration Council.

Les Etats-Unis font face à un afflux massif de migrants à leur frontière sud. Les autorités mexicaines ont ainsi enregistré cette année plus de 190 000 migrants entre janvier et septembre, soit trois fois plus qu’en 2020.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés « La caravane protège, sans elle, tu n’avances pas » : un nouveau cortège de migrants s’installe à Mexico

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess